Smera une voiture électrique comme un scooter

mardi 07 avril 2009 Écrit par  Yves Heuillard

smera-voiture-electriqueAgile comme un scooter, confortable comme une voiture, la Smera de la société française Lumeneo, est un concentré d'intelligence doté d'une propulsion électrique. Très chère à l'achat, 24 500 euros déduction faite du bonus écologique, elle ne coûte que 70 euros d'électricité au 10 000 km. Une version à essence pourrait voir le jour.

Véhicule compact de faible largeur, la Smera s'inspire aussi bien du scooter que de la voiture traditionnelle. Objectif, se garer facilement, se jouer des embouteillages, offrir à la fois les avantages d'un deux roues et ceux d'un voiture traditionnelle. Les premiers exemplaires devraient être vendus dès juin 2009.

smera lumeneo2m40 de long et 80 cm de large, la Smera est de bonne dimension pour se déplacer et se garer en zone urbaine; et ce par tous les temps. Elle offre à ses passagers, la sécurité, le confort  d'une voiture (dont un coffre à bagages) et l'agilité d'un scooter dans les encombrements. C'est une deux places avec le passager derrière le conducteur. Elle s'incline dans les virages comme une moto [sinon la force centrifuge la ferait se renverser]. Son poids avec batterie n'est que de 350 kg.

Ses performances sont adaptées à l'utilité de l'engin, rien de plus. Bravo, sur le papier le concept s'isncrit avec sobriété et intelligence dans un objectif de changement radical de nos conceptions des déplacements urbains ; et ce sans nous faire renoncer au plaisir et à l'esthétique. Par ailleurs, prix mis à part, le concept s'adapterait parfaitement à une utilisation en autopartage.

Performance, consommation, et autonomie

130 km/h ; accélération de 0 à 100 en 8 secondes ;  150 km d'autonomie avec un batterie de 10kwh (lithium-ion, 80 kg) soit, 6,6 kWh au 100, soit encore un coût de 0,72 euros au cent, dix fois moins cher qu'une automobile qui consommerait 7 litres au cent de gazole à 1 euros le litre (ceci étant dit, un engin similaire à moteur thermique ne devrait pas consommer plus de 3,5 litres au cent). Pour parvenir à ces performances Smera a recours à la récupération d'énergie au freinage et à la décélération. Voir les caractéristiques techniques complètes sur le site de Lumeneo

Selon Daniel Moulène, Président et fondateur de Lumeneo " les batteries peuvent supporter entre 1000 et 2000 charges. En faisant 150 km tous les jours la durée de vie serait de trois ans, mais en pratique elle sera bien supérieure, plutôt entre 6 et 10 ans ". Tout en convenant que l'on manque de recul sur la longévité des batteries Li-ion utilisées en automobile, Daniel Moulène se veut rassurant sur le prix de rechange des batteries : " Il y a tellement d'efforts de développement en matière de batteries que dans cinq ou six ans, il n'est pas inconcevable que le prix soit divisé par deux ; les  batteries pour PC portables ont baissé dans des proportions beaucoup plus importantes ".  Danièle Moulène reste toutefois discret sur le prix actuel des batteries qui équipent la Smera.  

Côté autonomie, le chiffre de 6,6 kWh au cent est une estimation dans des conditions urbaines. Daniel Moulène rappelle que 80 % du temps, nous roulons seuls dans nos voitures et que la majeure partie de l'énergie consommée sert à propulser la masse importante de nos véhicules. Les tests selon les cycles standardisés urbain, extra-urbain et mixte n'ont pas encore été réalisés.

La Smera électrique de Lumeneo 

La même avec un moteur thermique

L'intelligence du concept et le prix de la technologie électrique encore élevé, du moins à l'acquisition, nous amène à nous interroger sur la pertinence d'une Smera doté d'un petit moteur thermique. Une option que Daniel Moulène n'exclut pas : "le problème c'est qu'il s'agit d'une voiture et pas d' une moto, et la réglementation est plus contraignante pour les moteurs thermiques des autombiles que pour ceux des deux roues. Donc trouver un moteur de 30 à 40 CV qui conviendrait n'est pas si simple".  Il faut donc s'attendre à voir une Smera à moteur thermique... 

Comment elle se penche dans les virages ?

Au cœur de la Smera un système électronique se charge de piloter l'ensemble des paramètres du véhicule à partir des signaux fournis par une centrale inertielle intégrée. Suivant les paramètres dynamiques de la voiture, la courbe du virage, le mode de conduite et l'état de la chaussée, il détermine instantanément l'inclinaison optimale. C'est un servomoteur à courant continu piloté par le calculateur  qui réalise automatiquement cette fonction en inclinant la cabine et les 4 roues. Le conducteur n'a pas à se soucier de l'équilibre du véhicule.

Tirant parti aussi bien des technologies existantes que des recherches de pointe, Lumeneo a su mettre au point la géométrie des suspensions et la structure de l'habitacle. Après l'élaboration des premiers prototypes et dépôts de brevets, les concepteurs ont souhaité améliorer l'agrément de conduite et la stabilité en virage, au plus faible coût énergétique Lumeneo a donc choisi de faire appel au centre de recherche automatique-productique de l'Ecole des Mines de Nantes pour simuler le comportement du véhicule et proposer un régulateur électronique de son inclinaison en virage. L’Ecole pilote le projet via l'unité mixte de recherhe de l'Institut  de Recherche en communications et Cybernétique de Nantes, s’appuyant aussi bien sur les compétences des équipes Commande, que Robotique. Une thèse est d’ores et déjà consacrée aux problèmes de modélisation propres à ce type de véhicule. Lumeneo va mettre un de ses prototypes à disposition de l’Ecole des Mines de Nantes, au courant du premier semestre 2009, afin de procéder à des tests en situation réelle

Aussi sur DDmagazine

Tesla Motors dévoile sa berline électrique

Essai de la Tesla modèle S en vidéo

Aptera une voiture électrique conçue comme un avion

Voiture électrique combien de CO2

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.