Maison ossature bois et basse consommation pour tous

dimanche 05 juillet 2009 Écrit par  Yves Heuillard

maison bbc-effinergie à ossature bois

Labellisées BBC - Effinergie, les 22 maisons basse consommation en ossature bois du quartier des Toits de la Corvée à Saint-Dié des Vosges font partie d'un plan de logements sociaux exemplaire de la société HLM Le Toit Vosgien.

La société d‘habitations à loyer modéré Le Toit Vosgien(1) a la particularité de s'être lancée, depuis vingt-cinq ans, dans la construction de maisons en bois, en s‘appuyant sur la filière locale vosgienne - donc bien avant l'engouement récent pour des maisons en bois d'architecture contemporaine. Le Toit Vosgien a par ailleurs une expérience de la construction d'immeubles collectifs en bois, dont le prochain, sur cinq niveaux, sera à énergie positive, une première en France. Pour ce programme de 22 éco-pavillons labellisés BBC dans le quartier des Toits de la Corvée à Saint-Dié des Vosges, la société HLM en a confié la conception aux architectes Eric Schmitt et Antoine Pagnoux (ASP Architecture).

La qualité du programme confirme, s'il le fallait encore, que respect de l'environnement et engagement social vont de pair. Aussi ne parlez pas de surcoût à Jean-Marc Gremmel, directeur du Toit Vosgien. Lui préfère parler de surinvestissement, une petite précision qui a elle seule illustre la responsabilité sociale et environnementale de la société HLM. Donc, le surinvestissement, pour un coût de construction de 1450 € le m² (hors taxe, hors honoraires d'architecte, hors voirie, foncier et aménagements extérieurs), est ici, de l'ordre de 20 % par rapport à la réglementation technique 2005. Ce surinvestissement est pris en charge par Le toit Vosgien, et n'a pas d'impact sur les loyers qui respectent les taux conventionnés (4,60 euros par m² par mois dans le cas présent).

Un programme exemplaire à plus d'un titre

Le programme consiste en 22 logements individuels HLM (8 pavillons de type 4 et 14 pavillons de type 5, (115 mètres carrés de surface habitable en moyenne). La consommation énergétique de chaque maison ne dépassera pas 60 kWh/m².an d'énergie primaire(2). Les maisons seront livrées à l'automne.

Cliquez sur la première photo pour voir le diaporama
{slimbox album=|maisons-basse-consommation| title=|22 logmenents de types T4 et T5, parfaitement isolés et étanches à l’air, dotés d’une VMC double flux, de capteurs solaires et d’un poêle bouilleur - Photo ASP Architecture|}images/stories/architecture/saint-die-vosges/01.jpg{/slimbox} {slimbox album=|maisons-basse-consommation| title=|Les 22 éco-pavillons sont organisés en bandes de type « maisons de ville ». Des garages situés entre chaque maison sont ouverts sur les terrasses côté jardin - Photo ASP Architecture|}images/stories/architecture/saint-die-vosges/02.jpg{/slimbox} {slimbox album=|maisons-basse-consommation| title=|En été et demi-saison le soleil assure l’eau chaude sanitaire, en hiver le « soleil en conserve »(le bois) assure l’eau chaude et le chauffage grâce au poêle bouilleur à bûches à haut rendement - Photo ASP Architecture|}images/stories/architecture/saint-die-vosges/03.jpg{/slimbox} {slimbox album=|maisons-basse-consommation| title=|Les maisons à structure bois massif (KLH) sont posées sur dalles et fondations isolées - Photo ASP Architecture|}images/stories/architecture/saint-die-vosges/05.jpg{/slimbox}

{slimbox album=|maisons-basse-consommation| title=|Les panneaux en bois massif sont préfabriqués en usine et assemblés avec précision - Photo ASP Architecture|}images/stories/architecture/saint-die-vosges/07.jpg{/slimbox} {slimbox album=|maisons-basse-consommation| title=|En 2 jours l’équipe de charpentiers réalise deux maisons couvertes- Photo ASP Architecture|}images/stories/architecture/saint-die-vosges/08.jpg{/slimbox} {slimbox album=|maisons-basse-consommation| title=|Une ossature bois est rapportée à l’extérieur afin de former les caissons de l’isolation en fibres végétales- Photo ASP Architecture|}images/stories/architecture/saint-die-vosges/09.jpg{/slimbox} {slimbox album=|maisons-basse-consommation| title=|Premier niveau : ouate de cellulose + fibres de bois + enduit ; deuxième niveau : ouate de cellulose, pare-pluie et bardage bois ou tuiles - Photo ASP Architecture|}images/stories/architecture/saint-die-vosges/09b.jpg{/slimbox}

{slimbox album=|maisons-basse-consommation| title=|Insufflation de ouate de cellulose - Photo ASP Architecture|}images/stories/architecture/saint-die-vosges/10.jpg{/slimbox} {slimbox album=|maisons-basse-consommation| title=|La ouate de cellulose est également utilisée en vrac (35cm) pour isoler le plafond de l’étage - Photo ASP Architecture|}images/stories/architecture/saint-die-vosges/11.jpg{/slimbox} {slimbox album=|maisons-basse-consommation| title=|Les façades des rez-de-chaussée reçoivent un enduit assurant la protection mécanique et la pérennité des logements - Photo ASP Architecture|}images/stories/architecture/saint-die-vosges/13.jpg{/slimbox} {slimbox album=|maisons-basse-consommation| title=|La VMC double flux assure le renouvellement de l’air et permet une homogénéisation de la température dans les logements- Photo ASP Architecture|}images/stories/architecture/saint-die-vosges/14.jpg{/slimbox}

Le programme est exemplaire à plus d'un titre. Ainsi le système énergétique comprend un poêle à bois bouilleur capable de produire l'eau chaude sanitaire en complément des panneaux solaires thermiques sur le toit. Cette solution a dû faire l'objet d'un agrément(3) de la Direction de l'habitat, de l'urbanisme et des paysages.

Les murs de la structure bois sont réalisés en panneaux massifs de 100 mm d'épicéa (trois plis contrecollés(4)), sur lesquels, à l'extérieur, est rapportée une ossature pour recevoir l'isolation. Antoine Pagnoux, l'un des deux architectes du cabinet ASP Architecture en charge du projet, souligne qu'au delà de leur rôle structurel, les murs massifs participent à l'isolation thermique, à l'étanchéité à l'air, et constituent la finition intérieure. Comme ils sont pleins ils sont rainurés en pied et percés d'un seul côté pour laisser passage aux circuits électriques.

L'isolation par l'extérieur associe ouate de cellulose, panneaux de fibres de bois sur une épaisseur de 200 mm (murs) ou 350 mm (combles) et 60 mm de polystyrène pour les fondations (détails de l'isolation dans les caractéristiques techniques ci-après)

Si tu te bouges un peu, tu paies presque rien

Côté consommation énergétique, si le locataire utilise son poêle à bois, il lui faudra 4 stères par an, un coût d'environ 200 euros si le bois est fourni par un professionnel, et presque rien si le locataire fait son bois, une quasi-culture locale en pays vosgiens. Dans le pire des cas, celui où le poêle n'est jamais allumé, le chauffage et une partie de la production d'eau chaude (il y a toujours les panneaux solaires thermiques sur le toit), sont assurés par la fée électricité pour une facture maximale garantie de 640 euros par an, y compris l'énergie nécessaire à la VMC double flux.

consommation énergétique annuelle

Plans et caractéristiques techniques

La durée de construction d’un pavillon est de 4 mois, dont seulement deux jours pour monter les murs et le toit qui sont préfabriqués en usine. Le phasage de la maison est optimisé pour limiter les transports. Les tests d’étanchéité à l’air réalisés sur les premiers logements finis ont confirmé un niveau d'étanchéité largement supérieur au label BBC et même un peu supérieur aux exigences de la norme de maisons passives Passivhaus.

Cliquez sur les plans à droite pour voir en grand

{slimbox album=|maisons-basse-consommation-plan| title=|Rez de chaussée : à gauche pavillon de type 5, à droite de type 4 - Document ASP Architecture. Droits réservés |}images/stories/architecture/saint-die-vosges/plan-rc.jpg{/slimbox}

{slimbox album=|maisons-basse-consommation-plan| title=|Etage : à gauche pavillon de type 5, à droite de type 4 - Document ASP Architecture. Droits réservés|}images/stories/architecture/saint-die-vosges/plan-etage.jpg{/slimbox}

Système constructif
Deux étages (R+1). Construction sur radier de béton ou dalle sur vide sanitaire. Combles perdues et fermettes. Garage traversant au rez de chaussée.
Structure : murs et plafonds préfabriqués en bois massif de 100 mm. Temps de montage des murs et du toit : deux jours. Cloisons intérieures : ossature métallique et placoplâtre.
Détails de l'enveloppe
Isolation par l'extérieur.
Fondations : polystyrène (100 mm).
Rez de chaussée : ouate de cellulose soufflée (140mm) ; fibre de bois (60mm, Pavatex Diffutherm) ; enduit minéral sur fibre de bois.
Premier étage : ouate de cellulose soufflée (200 mm) ; parepluie (Pavatex Isoroof Natur) ; littelage ; bardage bois de pin local thermohuilé (facade nord-est) ou tuiles céramique (autres façades).
Toiture : ouate de cellulose ( 350 mm en vrac) à l'horizontal sur le plafond de l'étage
Fenêtres : double vitrage bois/aluminium (Minco, modèle Tonus bois-alu, classement A4 E9A V3B) + brise-soleil orientables (BSO).
Chauffage & eau chaude sanitaire
Ventilo-convecteur mixte électrique/hydraulique (type VPX de chez WESPER, puissance électrique 2250W, puissance hydraulique 3000W à 90°C) pour toute la maison + poêle bouilleur Spartherm + 4 m² de panneaux solaires thermiques (capteurs plats Solar System). Appoint électrique sur le ballon d'ECS (marque Sonnenkraft), quand ni bouilleur, ni panneaux solaires ne produisent de la chaleur. Ventilation double flux (Helios). Le ventilo-convecteur est situé en plafond à côté de la vmc double flux, il diffuse le chauffage éventuellement nécessaire via les gaines de la vmc.

Notes et remerciements
(1) LeToit Vosgien dispose d‘un parc locatif (plus de 2 300 logements sur 32 communes en 2009), situé essentiellement dans l‘arrondissement de Saint Dié des Vosges (88100).
(2) La norme de base pour BBC- Effinergie est de 50 kWh/m².an, pondérée en fonction de la situation géographique. Ici à Saint Dié des Vosges, en montagne, elle est de 65 kWh/m².an
(3) par la Commission Titre V de la Direction de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Paysages (DHUP)

(4) Brevet français exploité en Autriche. La précision du découpage par machine numérique autorise le rebouchage parfait de la rainure par une pièce de bois ad hoc.

Le Toit Vosgien et le cabinet d'architectes ASP Architecture ont souhaité, dans un souci de partage d'expérience, mettre à notre disposition les détails du projet, les photos et les documents nécessaires à la réalisation de cet article. Nous les en remercions vivement. Cet article peut encore faire l'objet de mises au point et de compléments.

Et aussi sur DDmagazine

Un ensemble d'immeubles passifs en Suisse

Maisons en bande, bande de maisons

Maisons passives : les labels et normes de construction (guide pratique)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.