Publicité

Habitat

Maison en bois très basse consommation

Montage d'une maison en bois

À Pouilly-en-Auxois, en Côte d’Or, la Maison Carré 21 est un bon exemple d’habitat passif, sain et facile à vivre. Elle illustre la possibilté de construire passif dans une enveloppe budgétaire identique à celle d’une maison classique en maçonnerie.

Lire la suite

DEVELOPPEMENT DURABLE

Tremblements de terre : la Terre devient-elle folle ?

Après le tremblement de terre de San Francisco en 1906.

Le terrible tremblement de terre du Japon, d'une magnitude 8,9 arrive alors que ceux de Haïti (12/01/2010, magnitude 7) et du Chili (27/02/10, magnitude de 8,8) sont gravés dans nos mémoires. Doit-on croire que la Terre tremble plus ? Peut-il y avoir un lien avec le changement climatique ?  [ci-dessus San Francisco, 18 avril 1906, par Arnold Genthe]

Lire la suite

Dernières brèves

Publicité

Les lampes à LED : tout savoir avant d'acheter

Écrit par : Yves Heuillard dans éclairageconsommationcomprendre le  

lampes et éclairage à LED

Les lampes à LED (diode électroluminescente) ne sont pas nouvelles, mais leur utilisation dans les locaux d'habitation, économies d'énergie obligent, ne fait que démarrer. Pour la rédaction de cet article nous avons interrogé Weena Lemoine, chef de produit éclairage grand public chez Philips, leader mondial de l'éclairage.

LED (light emitting device en anglais) ou DEL en français signifie Diode Electro Luminescente. Il s’agit d’un composé semi-conducteur qui émet de la lumière lors du passage d’un courant électrique. Son utilisation domestique date des années 70. La LED était initialement utilisée pour la signalétique comme témoin lumineux dans les équipements ménagers par exemple (télécommande, réveil). Au cours des 10 dernières années, des progrès considérables ont été accomplis dans la technologie, offrant la possibilité de l’utiliser comme source de lumière dans les illuminations extérieures.

Une économie substantielle

Sur la base d'une lampe à incandescence de 50 W payée 1 euros et fonctionnant 1000 heures par an, la consommation d'électricité génère un coût de l'ordre de 5 euros ; 0,5 euros avec une lampe à LED qui coûte 30 euros.

Sur la base d'une hypothèse plutôt prudente d'une durée de vie de l'ampoule classique de 2 ans et de 15 ans pour l'ampoule LED. Le coût total est de 82,5 euros pour l'incandescence et de 37,5 euros seulement pour la lampe LED.

L'économie électrique sur la période est de 675 kWh soit le tiers d'une tonne de CO2 en moins sur la base du mix européen de production électrique.

Pourtant, jusque dans les années 1990, les LED n’étaient disponibles qu’en rouge ou vert. Quand la première LED bleue a été développée, il est devenu possible de créer une lumière blanche en mélangeant du rouge, du vert et du bleu ou encore une LED bleu dont le matériau semi-conducteur a été dopé avec des atomes de phosphore. Aujourd’hui, on constitue des lampes LED en associant le rayonnement lumineux d’une ou plusieurs diodes à une optique qui permet de diffuser un flux lumineux plus homogène. Ainsi la LED entre dans nos maisons.

Robustes et d’une grande efficacité énergétique, les LED sont probablement l'avenir de l’éclairage domestique et représentent un excellent choix environnemental par leur grande faculté à réduire les consommations d’énergie et donc les émissions de CO2. Leur petite taille permet de révolutionner l'industrie du luminaire et plus généralement la conception de l'éclairage intérieur.

Elles sont néanmoins encore chères à l'achat et leur installation dans des luminaires existants doit faire preuve de précautions du fait de la chaleur émise par les culots des lampes. Nous invitons les architectes à interroger les fabricants sur ce point lors de la conception des éclairages intérieurs. Un article récent (en anglais) de LED Magazine, invite les concepteurs d'éclairage à lire entre les lignes des spécifications techniques des fabricants et à tenir compte des conditions d'installations.

Avantages et inconvénients résumés des lampes à LED

Durée de vie 15 à 25 fois fois plus grande qu'une lampe à incandescence et 3 à 4 fois fois plus grande qu'une lampe fluocompacte. Economie d'énergie allant jusqu'à 90 % par rapport à une lampe à incandescence équivalente.

Pour l'instant les lampes à LED restent toutefois limitées en puissance. Dans la nouvelle gamme de Philips à usage domestique les lampes à LED les plus puissantes lampes (5W) équivalent à une lampe à incandescence de 50 W. Attention toutefois l'éclairage à LED peut être moins diffus, et la comparaison à l'incandesecnce peut être trompeuse. En particulier l'éclairage nécessaire peut être moins important si la surface à éclairée est très circonscrite et la lampe très directive (spot).

Sur l'étiquette apprenez désormais à évaluer la puissance d'une lampe par la valeur du flux lumineux exprimé en lumen (abbréviation lm).

L'allumage des LED est instantané, comme les lampes à incandescence et les fluocompactes récentes. Les lampes à LED ont une insensibilité aux allumages répétés, ce qui n'est pas le cas des lampes fluocompactes dont la durée vie est affectée par le nombre d'allumages.

Notre conseil

Rares encore sont les profesionnels qui ont une bonne expérience de l'éclairage domestique à LED. Concernant l'adéquation de telle ampoule à LED à tel luminaire, ne vous fiez qu'à des professionnels avertis dont l'expérience de terrain est avérée. En cas de doute vérifiez l'élévation de température du support de l'ampoule.

Pas de champ électromagnétique ou de rayonnement UV généré, contrairement aux lampes fluocompacte (dans des proportions faibles cependant). Pas de mercure dans les lampes à LED, mais elle doivent faire l'obet d'un recyclage attentif. Les vendeurs ont l'obligation de les reprendre.

Les lampes à LED ne rayonnent pas d'infrarouges vers l'avant de la lampe, mais en revanche l'arrière de la lampe doit être ventilé convenablement pour évacuer une chaleur importante. On fera donc attention à installer les ampoules à LED dans des luminaires ou des supports de spot qui sont bien ventilés. Les fabricants indiquent généralement la destination recommandée de la lampe (lustres, lampes de chevet, spots, etc.)

Les fabricants proposent des températures de couleur qui peuvent varier de l'équivalence avec les lampes à incandescence à la lumière du jour. Des lampes de couleurs variées ( rouge, bleu, vert) sont également disponibles.

Les lampes à LED sont faite pour fonctionner à une température ambiante de 25°C. Lorsque la température moyenne de fonctionnement augmente sa durée de vie diminue. D'où la nécessité, encore une fois, d'une bonne ventilation.

Par nature la lampe à LED n'est pas compatible avec les variateurs sauf mention contraire indiquée sur la boîte. A partir de 2010 toutes les lampes Philips seront compatibles avec les variateurs.

L'usage avec les minuturies est déconseillée (réduction de la durée de vie).

Les prix des lampes à LED sont encore élevés (de 8 à 30 euros dans la gamme Philips).

Focus

Indice de rendu des couleurs

L’indice de rendu des couleurs (IRC) représente la qualité de lumière ; à savoir sa faculté à rendre fidèlement la vraie nature des couleurs telles qu’on peut les voir sous la lumière naturelle du soleil. Plus cet indice se rapproche de 100, plus la qualité de la lumière est excellente. Par exemple l’IRC des lampes LED Performance de Philips se situe entre 85 et 90.

Stabilité des couleurs

Selon Philips, certains produits en vieillissant peuvent changer de couleur. Une lumière LED blanche pourra donc par exemple tirer sur le vert en fin de vie. Grâce à une sélection rigoureuse des diodes de forte puissance utilisées dans la fabrication de ses lampes LED, Philips assure que la couleur de la lumière de ses lampes LED ne change pas durant toute leur période d’utilisation.

Durée de vie

Une diode peut durer entre 50.000h et 100.000h comparativement à 1.000h (soit 1 an) pour une ampoule à incandescence ordinaire. Toutefois, la lampe LED ne peut atteindre une durée de vie aussi élevée que la diode qu’elle contient car les composants électriques qui composent également la lampe, eux, ne durent pas 50.000 ou 100.000 heures. En général les durées de vie annoncées sont de l'ordre de 15 000 à 25 000 heures. Les constructeurs sont tous soumis au même protocole de calcul pour établir la durée de vie. Celle-ci est une mesure statistique ; elle est définie comme la durée au delà de laquelle plus de 50 % des lampes d'un échantillon suffisament grand sont grillées. Ce qui veut dire que la durée de vie indiquée sur la boîte n'est pas une garantie, mais une indication. Néanmoins, quand vous achetez une lampe à LED, gardez le ticket de caisse ; votre lampe est garantie contre tout défaut de fabrication et si sa durée de vie était vraiment trop courte, les services consommateurs des bons vendeurs devraient réagir favorablement.

Evolution des performances dans le temps

Selon Philips, certains produits LED sont efficaces les premiers temps mais baissent très vite de niveau pour ne produire en fin de vie que 20% de la quantité de lumière initiale. Philips assure que ses diodes Luxeon Rebel, qui sont par ailleurs utilisées en milieu professionnel (illuminations), sont les plus performantes du marché. Selon le fabricant, la quantité de lumière produite en fin de vie est encore au moins de 70% (par rapport à la quantité de lumière initiale). Une donnée qui sera toutefois difficile à vérifier d'une part parce qu'il faudrait un luxmètre (appareil pour mesurer l'éclairement lumineux), et d'autre part parce que sur une durée de fonctionnement de 25 000 heures, soit de l'ordre de 20 à 25 ans d'usage régulier, la décroissance est faible (il semble qu'elle soit linéaire). L'évolution des performances dans le temps sera également affectée par la température de fonctionnement de la lampe.

Egalement sur DDmagazine

Les illuminations nous invitent à l'économie

Lampes usagées, comment les recycler

Nos articles sur l'éclairage

Notre guide pratique des lampes fluocompactes

Commentaires (17)Add Comment
LED
Par lunaires, 27 décembre, 2011
quarantaine de fois par jour.
Je conclu que: la stabilité de la source est primordiale pour la longévité des LEDs, et il est préférable d'avoir un "tampon" entre le 220v et la LED qui permette de réguler parfaitement la tension (12V), suite à cette réalisation j'ai décidé de tous basculé en 12V chez moi, en achetant des transfos (osram) que j'insère directement dans les appliques et abats-jours.
je pense que les ampoules LED de marque sont plus tolérantes et encaissent mieux sur un circuit 220v.
L'histoire de la minuterie a été réglé dans ma copropriété car nous l'avons enlevé et mis a la place de chaque interrupteur un détecteur par palier (système BUS) ce qui permet en plus de n'allumer que l'étage accédé.
Allumage répété des leds...
Par lunaires, 27 décembre, 2011
Bonjour,

je viens un peu tardivement sur ce forum, mais puisse mon expérience vous aider.
J'ai refait il y a plus d'un an ma salle de bain.
La question qui ce posait était celui de l'éclairage. J'ai opté par de la LED, mais basse tension 12v. Il y en a 4 (systeme étanche MR16) au dessus de la douche et 4 autres au dessus du lavabo (MR16 philips 2700°k acheté en allemagne).
Le tout est branché sur une alim ip68 220V-12v (tolérence 0,2v) et le transfo lui et connecté directement à un détecteur au plafond PIRE+US (legrand), et bien aucune ampoule LED n'a claqué, sachant que nous sommes 4 à la maison et que la salle de bain s'allume une

minuteries 2
Par Bertille, 03 septembre, 2011
D'ailleurs, en scrutant les conditions générales de vente sur les sites, il est de plus en plus fréquent que la garantie exclut le fonctionnement sur minuteries.
minuteries
Par Bertille, 03 septembre, 2011
une minuterie remplacée tous les 4 ans pour cause d'usure naturelle, pour l'éclairage d'un hall d'immeuble, ne peut être qualifiée d'ancienne. Pourtant, les lampes à leds ne durent pas plus longtemps que celles à filament, ou halogènes....la durée de vie de ces lampes résulte de tests où on les allume une fois, et les fait éclairer jusqu'à leur mort. Rien à voir avec l'usage qu'on en attend...
Insensibilité aux allumages répétés des minuteries: du flan!
Par Minimum, 02 septembre, 2011
J'ai acheté des dizaines lampes à leds type "épi de mais", achetées sur plusieurs sites de vente, à destination d'une copropriété. J'ai donc un bon retour d'éxpérience sur leur fiablité.Elles éclairent remarquablement bien.En éclairage nocturne continu (cellule crépusculaire), déjà 1 an de fonctionnement. En éclairage discontinu sur minuterie: 80% des lampes ont survécu après 1 an, sur des paliers d'habitation désservant 3 appartements. Dans les garages, où le nombre d'allumage est 5 fois plus fréquent: 50% de pertes à 1 an! Et lorsque qu'on présente les cadavres au SAV, en vue d'un remplacement au titre de la garantie,alors on apprend qu'elles ne sont pas prévue pour fonctionner sur minuterie, et son se fait rejeter! Pub mensongère! C'est ce qui m'est arrivé chez ampoules-leds.fr, après des achats en dizaines! Plus on est client fidèle, plus on se fait baiser! En conclusion, la garantie ne s'applique quasiment jamais!
Philips
Par lampou, 19 juillet, 2011
Bonjour,
J'ai moi aussi refait l'éclairage de ma maison il y a quelques mois. Avant d'acheter l'ensemble des lampes j'ai essayé plusieurs marques différentes: des Chinoises, des Européennes, de la grande marque, du sans nom. J'en suis arrivée à la conclusion qu'il fallait mieux mettre un petit peu plus chèr à l'achat pour avoir un produit de qualité. J'ai opté pour Philips! C'est vrai qu'il aurai peut être fallu citer d'autres marques de LED dans cet article, mais en même temps, ils sont les leaders sur le marché, et ont plusieurs années d'avance technologique sur leurs concurrents!
Pour ma part j'ai trouvé un fournisseur sur internet, lampes direct.fr avec des prix très raisonnable: parce que même si je voulais la qualité, j'ai regardé le budget quand même.
Mon expérience
Par ANTONIN, 20 janvier, 2011
je suis passé au tout LEDS. je suis revenu aux lampes "éco" à la cuisine, où il faut plus de lumière. J'ai 11 lampes LED sur minuterie,dans les escaliers, elle tiennent le coup depuis environ 9 mois. Au salon, souvent éclairé il y a 7 lampes LED, il s'en ai grillée environ 1 par mois ! Heureusement j'ai gardé ticket et emballage, pour l'instant elles m'ont été remplacées, mais pendant combien de temps si cela continue ? 30 000 à 100 000 heures ? ? ? ?, vous avez dit 40 à 15 ans ?....
Mon experience
Par ronc, 12 septembre, 2010
Bonjour j'ai réaliser l'eclairage entier de ma maison grace au l'aide avec de bon conseil on peut arriver a trouver des solutions pour pouvoir adpater c type d'elcairage avec des fois il est vrai des petits travaux.
L'economie sur ma facture d'electricité est bien reel je le chiffre a envron trente pour-cent le retour sur investisement sera atteind en 2 ans minimum
Je recommande vivement le site www.lumi-led.fr www.lumi-led.fr pour leur conseil et la qualité de leur produit et avec des quantité de quelque pièces j'ai pu obtenir des remise intéressante
J’enverrais quelque photo sur mon blog bientôt je partagerais l'adresse ici
...
Par Glop75, 22 mai, 2010
Si je suis anonyme, je ne suis pas "accusateur", et je ne cautionne pas les propos de Androlone et Aubiniere. Je remarquais juste qu'à quelques jours/semaines d'intervalle, la même marque était très présente sur deux médias très indépendants (vous et 60M), et que donc leur service com était très efficace dans le domaine des LED (surtout que leurs produits n'étaient pas en vente à l'époque). Ce n'est pas une critique envers vous, et je vous remercie pour cet article qui a éclairé un peu plus ma lanterne.

Pour la photo, ce ne doit pas être la même au pixel près, ils sont sans doute fait un montage comme le votre, et les photos étant fournies par Philips, forcement on retombe dessus.

Keep the good work smilies/wink.gif
A l'accusateur anonyme.
Par yves, 18 janvier, 2010
Nous nous sommes expliqués (ci-dessous) sur l'imperfection de cet article. Mais votre insistance est bizarre. Ici nous parlons de Homelight, un nouvel entrant sur le marché de l'éclairage, allez-vous nous accuser de n'y avoir parlé que de Homelight et pas de Philips ?

En l'occurrence, Ici Philips, leader mondial de l'éclairage, a répondu à nos questions, et nous a fait parvenir les photos demandées. Vous trouverez sur DDmagazine des articles sur Peugeot, ou sur Alstom, ou sur tel ou tel installateur de panneaux solaires, marchand de vélos, fabricant de fenêtres...

Et alors ? où voulez-vous en venir ? Nous décridibiliser ? Impossible, nous faisons régulièrement des erreurs, nos moyens sont ridiculement tout petits minuscules face aux groupes de presse aux mains des industriels et de l'état, et nous faisons parfois l'objet d'attaques comme la vôtre. Mais nos lecteurs savent qui nous sommes, et à nous lire régulièrement, il ne peuvent douter de notre indépendance.

Mais Pourquoi donc un petit média comme le nôtre vous gène, sinon parce qu'il est à la solde de personne. Vous comprendrez que nous continuerons à publier volontiers vos accusations à la condition de vous présenter et de préciser pour qui vous travaillez.

P.S : Si 50 millions de consommateurs a pris la même photo, c'est la nôtre car c'est un montage de trois photos de presse que nous avons réalisé. Sa définition ne permet toutefois pas un usage dans la presse papier.
A rpopos de la pub Philips
Par Glop75, 18 janvier, 2010
Dans le dernier "60M de consommateurs", ils font la même "erreur" en ne citant que Philips et en affichant la même photo d'illustration que dans cet article smilies/wink.gif

Comme quoi le service de com de Philips fonctionne bien (surtout que ces lampes à LED sont tjrs introuvables dans la commerce) smilies/shocked.gif)
Re : Philips et rien d'autre?
Par yves, 12 janvier, 2010
Ah vous nous flattez, Philips nous achèterait ? Mais ce serait le rêve, nous leur vendrions des kilomètres de publicité ! Si vous nous lisez régulièrement vous savez bien que nous sommes des journalistes professionnels et que notre âme n'est pas à vendre.

Mais vous avez raison, nous regrettons de ne pas avoir cité ici d'autres fabricants. Il se trouve que, n'étant vendus à personne, nos moyens sont limités, et que ne s'agissant pas d'un article comparatif de produits, mais d'explication, nous appuyer, sur des réponses techniques apportées par le leader mondial du sujet, nous apparaît acceptable. La photo d'ouverture me gène davantage.

DDmagazine est l'un des rares médias, tout secteur confondu, qui n'a pas de lien avec des industriels, des commerçants, des politiques, le gouvernement, des associations de défense de l'environnement, des banques ou des fabricants de missiles. En échange de quoi nous gagnons zéro.

Attention, le faible discernement des lecteurs va dans le sens d'une presse à la solde d'autres intérêts que celui de l'information. Nous ne vous en voulons pas, car c'est vrai, nous aurions pu faire mieux. Venez nous voir souvent et faites nous connaître.
Philips et rien d'autre?
Par aubiniere, 11 janvier, 2010
L'article est court, concis et bien construit mais ne parle que de Philips.
Cet article ne serait-il pas un message commercial de cette société?
...
Par gaby12, 04 janvier, 2010
j'ai une cage d'escalier de 4 étage ou je voudrais changer les lampes par des leds que me conseillez vous ?
Retour d'expérience
Par Nandrolone, 09 novembre, 2009
Merci pour cet article... Très bon placement de pub.

Personnellement j'ai remplacé mes incandescentes par des LED quand j'ai refait la déco de mon appart.

Le peu quantité de lumière et surtout le mauvais indice de rendu de couleur des LED sont pénibles dans les pièces de vie. Dans une pièce où l'on reste longtemps, on a un peu l'impression de ne "rien y voir".

Il faut donc plutôt les utiliser dans les petites pièces.

Au final, j'ai fini par "panacher" mon éclairage:
- LED blanc "chaud" dans les WC
- LED blanc "daylight" au plafond de la cuisine américaine, LED blancs "chauds" au-dessus du bar, mais tube fluo dans la hotte et sur le plan de travail pour mieux voir quand je cuisine
- LED blanc "daylight" au plafond de la salle de bains, mais halogènes dans les encastrés du miroir pour les (longues) séances de maquillage de ma chérie
- fluo compactes dans le hall d'entrée et le séjour
- LED pastels dans les chambres

Il ne faut pas hésiter à prendre les plus puissantes possibles pour les éclairages de plafond.


Re: contradiction
Par yves, 29 septembre, 2009
Merci pour cette remarque. En fait le problème avec les minuteries ne vient pas de l'allumage répété, mais de la possibilité, sur des installations anciennes, de surtensions causées par la minuterie elle-même (système à relais) au moment de l'allumage ou de l'extinction. Surtensions modérément tolérées par l'électronique de la LED. L'électronique est le composant qui détermine la durée de vie de la LED. Voilà, voilou.. Merci.
Pradoxe
Par Glop75, 29 septembre, 2009
Merci pour cet article, mais il y a contradiction. Vous dites "Les lampes à LED ont une insensibilité aux allumages répétés", puis "L'usage avec les minuturies est déconseillée (réduction de la durée de vie)". Que croire ?

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy