Votre maire est-il DD ?

mardi 22 septembre 2009 Écrit par  Yves Heuillard

Jean-Louis-Dubois, maire de héry-sur-Alby

Nous sommes en zone rurale, à Héry-sur-Alby, en Haute-Savoie. Le projet d'un petit hameau, relié au centre du village, est exemplaire au plan de la démarche environnementale et sociale. Le maire Jean-Louis Dubois et sa municipalité audacieuse nous donnent un bel exemple.

Pour Jean-Louis Dubois, maire d'Héry-sur-Alby (photo ci-dessus) : "Un village c'est un lieu de vie, ça naît, ça grandit, et ça peut mourir... L'urbanisme est essentiel.... Un village ce n'est pas une juxtaposition de maisons, c'est un lieu qui rassemble et le boulot des élus c'est de créer du lien ... Le coût de l'architecte devrait être remboursé par la sécurité sociale... Nous les élus on a besoin des hommes de l'art de façon à ce que l'urbanisme soit la source d'un cadre de vie harmonieux, et le développement durable s'intègre naturellement dans cette perspective ". Le ton est donné, voilà un maire bien DD.

DD avant l'heure : un écoquartier en zone rurale

Nous sommes en 2002. Après une école, une salle communale à usages multiples qui sert pour les associations et la cantine, une garderie périscolaire, et dans la foulée des logements HLM construits avec une démarche HQE associée à un vrai travail d'intégration dans le site, la muncipalité doit d'établir le plan local d'urbanisme (PLU) : "on a postulé que notre richesse est essentiellement basée sur l'agriculture. Et donc il fallait arrêter le mitage, et recentrer l'essentiel de la construction sur le coeur du village, limitant ainsi les déplacements. On a ouvert une première tranche de 1,5 hectares sur laquelle on va construire 13 logements aidés et un centre pour les handicapés (35 résidents), ce qui créera 60 emplois de proximité, et une parcelle de 2000 m² pour un douzaine de logements privés, le tout avec un objectif de basse consommation (Effinergie-BBC). Ci-dessous le lieu d'implantation ; nous sommes dos à la mairie.

Héry-sur-Alby, vue vers le massif des Bauges

La chance du Parc naturel régional des Bauges

Héry-sur-Alby a la chance d'être dans le Parc naturel régional du massif des Bauges. La charte du parc a pour ambition, pour les constructions nouvelles, " de promouvoir les énergies renouvelables et de valoriser des matériaux durables, et dans la mesure du possible, locaux, comme les bois de pays. Des opérations innovantes et exemplaires sont recherchées dans tous les domaines (habitat, équipements publics, bâtiments agricoles, activités économiques,…). Elles sont l’occasion de favoriser l’expression d’une architecture contemporaine en milieu rural, qui constitue une forme d’enrichissement des patrimoines".

notice architecturale maisons en bois

Dans le cadre de sa mission, le Parc a mis en place un partenariat avec l'Enstib (Ecole nationale supéreiure des technologies et industries du bois) à Epinal, et avec l' Ensan (Ecole nationale supérieure d'architecture de Nancy) pour travailler sur la promotion de solutions constructives innovantes, contemporaines et durable en Bauges. D'où l'idée de faire travailler 6 groupes d'élève des deux écoles, sur le projet D'Héry-sur-Alby. Six propositions seront présentése. L'utilisation du bois local implique des portées restreintes et donc des contraintes pour les étudiants. Nous présentons dans un autre article la solution favorisée par le jury. Elle n'est pas destinée à être construite, mais à exprimer concrètement l'ambition architecturale et environnementale du projet auprès de l'architecte qui sera choisi par l'opérateur immobilier en charge du projet.

Un plan local d'urbanisme bien oriénté

L'ensemble du projet de construction est confié à un seul opérateur privé, mais, dans son cahier des charges, la municipalité exige une construction bois, si possible en bois local, avec un objectif de 1500 euros du m². Elle va jusqu'au bout des outils que lui donne la loi en faisant des orientations d'aménagements très fortes dans le PLU ; elles sont donc opposables au tiers. Les orientations, la gestion des eaux pluviales, la voirie qui limite la circulation en voiture sont précisées et font de l'ensemble un petit hameau relié au centre du village. Les vues sur le massif du Semnoz sont préservées tant pour les nouveaux bâtiments que pour certains bâtiments anciens. L'établissement public foncier de Haute-savoie acquiert les terrains. L'ensemble de la construction est confiée à un opérateur privé qui en est le maître d'ouvrage. Son architecte est invité à prendre connaissance du dossier, qui exprime la volonté de la municipalité. Il faudra enfin assouplir le PLU pour pouvoir construire avec une architecture contemporaine.

Si vous considérez que votre maire manque d'ambition...

Pour conclure, redonnons la parole, à Jean-Louis Dubois : "Le problème des élus, c'est de vouloir. Il y a deux sortes d'élus, ceux qui se lèvent le matin en se demandant ce qu'ils vont faire de leur argent et ceux qui se lèvent pour aller en trouver. Je fais partie de la deuxième catégorie ".

Et si vous considérez que votre maire manque d'ambition, que vous en avez assez d'un urbanisme insipide qui n'a pas encore intégré les grands enjeux du siècle, donnez lui l'exemple d'une petite commune de Haute-Savoie, envoyez-lui un petit lien vers cet article...

Aussi sur DDmagazine

Maison ossature bois, la construction en images

Le concept de maisons en bande

 

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.