Vous pouvez aider les abeilles

mercredi 02 juillet 2008 Écrit par  Mistigreen
Vous pouvez aider les abeilles Photo CC Jamie Dobson

Vos petits-enfants ou arrière petits-enfants connaîtront-ils le goût du miel ? Ce n'est pas sûr. La disparition des abeilles est emblématique d'une logique qui vise à privatiser, industrialiser, tout ce que la nature nous offre ou, à défaut, à le détruire. Voici notre petit guide pour aider les abeilles.

Partout sur la planète, les abeilles meurent, disparaissent, par milliards. C'est une véritable épidémie qui se propage de ruche en ruche et, bien sûr la France n'est pas épargnée avec des pertes allant de 15% à 95% selon les cheptels. Les scientifiques appellent cela le syndrome d'effondrement. Or, sans les abeilles : ni pollinisation, ni fruits, ni légumes, puisque plus 80% des espèces végétales ont besoin des abeilles. Selon Bernard Vaissière, spécialiste de la pollinisation à l'INRA, la disparition des abeilles de la planète n'est pas une hypothèse futuriste ; notre agriculture, notre nourriture risquent d’être bouleversées. Destruction des sites de nidification, épandage de pesticides, production de biopesticides par les OGM, virus, champignons, parasites, multiplication des émissions électromagnétiques, qu'est ce qui est l'origine de ce déclin ? Vraisemblablement une combinaison de tous ces agents. Selon le professeur Joe Cummins de l’université d’Ontario il semble que les pesticides agissent en synergie avec d'autres agents dévastateurs. Voici quelques actions à la portée de tous.

1 - Vive les pelouses fleuries !

Non seulement elles sont belles et colorées, mais vous prendez un très grand plaisir à observer les abeilles butiner de fleurs en fleurs. Pour cela, réduire le nombre de tontes de sa pelouse pour laisser monter et fleurir les graminées et les fleurs qu'elle contient, celles ci seront sources de nectar et de pollen. Les abeilles raffolent des fleurs de trèfle et du pissenlit. Et pourquoi ne pas aller plus loin et semer des graines pour prairies fleuries, vous serez enchanté du résultat. De ravissants mélanges tout prêts sont proposés par les semenciers. Reportez-vous de toute urgence à notre article Adieu le green de papa, vive la pelouse écologique. Voir dans les boutiques Botanic, ou par Internet Plantes et Jardins, Semences Vertes  ou Achatnature.com

2 - Si vous voyez un essaim d'abeilles

Prévenez l'apilculteur le plus près de chez vous il sera ravi de venir le mettre à l'abri avec ses ruches. Et si vous n'êtes pas sûr de savoir faire la différence entre un nid de guèpes, un essaim de frelons ou un essaim d'abeilles,  n'hésitez pas pour autant, vous apprendrez quelque chose.

fleurs-melliferes.jpg3 - Offrez leur des fleurs

Offrez des fleurs aux abeilles et sélectionnez pour votre jardin ou votre balcon des fleurs mellifères, qui leur seront profitables : mélilot, bourrache, trèfle, angélique, souci, coquelicot, ..... Vous trouverez deux listes sur le site Jachères Apicoles  : l'une pour les sols secs et calcaires,  l'autre pour les sols humides et frais

4 - Supprimer les pesticides de synthèse 

Il est impératif de supprimer l'usage des pesticides dans votre jardin car les abeilles sont totalement démunies face à ces substances toxiques. Facile à dire, mais que faire lorsqu'on doit faire face à une invasion massive de pucerons ou autre parasite ? Il existe des solutions « douces » à base de savon noir ou de cuivre (bouillie bordelaise) et si rien n'y fait, Botanic enseigne de jardinerie a largement développé son offre de traitements à base de produits d'origine biologique, vous y trouverez nécessairement votre solution. Sachez aussi que le passage à un jardin sans pesticide peut être difficile au début parce précisément les pesticides ont déséquilibré les rapports entre les espèces. Donc ne dites pas, "je ne m'en sortirai jamais" face à une invasion d'insectes. Laissez revenir les prédateurs naturels, dont les oiseaux, et les chauves-souris. Il faudra du temps, mais la nature s'est passée de nous pendant des centaines de millions d'années, c'est elle qui a les recettes. Essayer aussi de convaincre vos voisins.

5 - Proposez un refuge aux abeilles sauvages.

Moins connus que les nichoirs pour oiseaux mais tout aussi utile, sont les nids à abeilles solitaires. En effet plusieurs centaines d’espèces d’abeilles sauvages existent qui ne vivent pas en colonie dans une ruche. Ce sont ces espèces qui profiteront de votre nid. Le site Jachères Apicoles   donne tous les conseils pour réaliser un nichoir qui attirera les abeilles. 

6 - Fleurissez vos haies.

Les haies sont des refuges de biodiversité à elles toutes seules : sources de nourriture pendant leur floraison, et abri pour la nidification pendant toute l’année, à condition de mélanger les espèces végétales. A proscrire les haies mono-spécifiques de thuya qui ne proposent aucun pollen ou nectar.

dans la ruche.7 - Devenez vous même apiculteur.

C'est une activité passionnante ! Vous trouverez les conseils de professionnels ainsi que le matériel nécessaire, sur le portail www.beekeeping.com. Pour vous initier il existe des ruchers écoles qui proposent des cours d'apiculture animés par la Société Centrale d'Apiculture  ; par exemple, en région parisienne au jardin du Luxembourg, au Parc Georges Brassens ou au Parc de St Cloud. 

  

8 - Mangez du miel de votre région.

Pourquoi faire venir du miel de Chine ou de Hongrie alors que notre pays regorge d'apiculteurs qui produisent un merveilleux miel, souvent bien plus savoureux que les miels d'importation. Vous trouverez ces miels locaux dans les boutiques bio et diététique ( Naturalia, Biocoop, La Vie Claire, ...) ou sur les marchés de nos régions. Vérifiez-bien la provenance sur l'étiquette, miel de France ou miel du Gâtinais ne suffisent pas. Doivent figurer le nom de l'apiculteur et son adresse. A l'occasion appelez-le pour discuter, il sera aux anges et vous fera partager sa passion en vous indiquant quels sont ces meilleurs miels pour l'année en cours. Préférez les miels d'arbres comme le miel de châtaigners ou le miel d'acacias, ou encore les miels de montagnes ou de landes, car les fleurs dont ils proviennent sont moins sujettes à recevoir des pesticides en provenance d'exploitation agricoles voisines.

9 - Dites-le à Monsieur le Maire 

Encouragez les autorités locales à préserver les prairies naturelles, à ne faucher les talus qu'une fois par an, à planter des espèces végétales mellifères dans les espaces publics ou sur les ronds-points.

10 - Devenez Bee Friendly

Et comme on aime bien que ce que l'on connait bien, découvrez le monde facinant des abeilles au travers de lectures, visites, vidéo. Après avoir vu le dessin animé BeeMovie, drôle d'abeille, réalisé par les studios Dreamworks vous n'aurez plus envie d'écraser une abeille qui se serait introduite dans votre voiture ou dans votre chambre !

11 - Découvrez la cuisine à base de miel.

Outre son goût délicieux, le miel a bien des vertus nutritives et médicales. Il est moins calorique que le sucre en poudre car bien plus sucré à quantité égale, facile à digérer car assimilé très rapidement par l'organisme et il contient des vitamines B6, C, du calcium, des minéraux. Le Monde des abeilles propose plein de recettes à base de miel .

Liens Utiles aux amis des abeilles

Le Réseau pour la Biodiversité des Abeilles propose au travers de son site Jachères Apicoles une multitude de conseils pour subvenir au besoins des abeilles 

Bernard Vaissière, chercheur à l'INRA, Laboratoire de Pollinisation Entomophile

Alarm , projet européen sur la biodiversité.

Beekeeping , le portail de l'apiculture, des abeilles et du miel 

Quand un fabriquant se mobilise pour défendre les abeilles, son principal fournisseur, cela donne le très joli site d' Häagen Dazs 

En ouverture photo CC de Jamie Dobson