Bisphénol A : un collectif de scientifiques et d'ONG demande son interdiction

mercredi 04 mars 2009 Écrit par  Alexandra Lianes

Lancé mardi 3 mars, le Réseau Environnement Santé (RES) collectif d’associations, de scientifiques et d’ONG de défense de l'environnement, tire le signal d'alarme sur le bisphénol A, une substance chimique, dont nous vous avons parlé à plusieurs reprises sur DDmagazine (voir nos articles) et que l’on trouve notamment dans les bouteilles en plastique, les biberons ou encore dans les boîtes de conserve.

Le Réseau Environnement Santé
Lancé le mardi 3 mars, le Réseau enivronnement santé, rassemble pour la 1e fois en France, des ONG, des professionnels de la santé, des malades, et des scientifiques. Lancé sous l'égide de l'Alliance pour la Planète et plus particulièrement des ONG WWF France, Fondation Sciences Citoyennes, MDRGF, Fac Verte, Objectif Bio et
Nord Ecologie Conseil, le RES entend peser sur les politiques publiques en matière de santé. "Nous affirmons qu’il est grand temps de changer de logique et de considérer comme primordiale la relation de l’homme à son écosystème, afin de faire du lien environnement-santé le cœur de la politique de santé et de la politique de l'environnement"

Interdit au Canada, sur la base d'études américaines montrant, même à faibles doses, des atteintes au cerveau, à la prostate, aux glandes mammaires, et des modifications de l'âge de la puberté chez les filles, le bisphénol A est aujourd'hui pointé du doigt par le RES qui demande son interdiction dans les plastiques alimentaires.

Pour le RES, le Bisphénol A doit être interdit dans les biberons et cette interdiction doit être étendue aux plastiques alimentaires.  Le réseau, qui entend peser sur les politiques publiques sur le lien entre environnement et santé,  demande notamment aux eurodéputés français de signer une pétition parlementaire d’interdiction du BPA.

Le RES appelle par ailleurs à organiser un Grenelle consacré aux questions d'environnement et de santé, pour définir une politique prenant en compte l'ensemble des secteurs - cosmétiques, médicaments, alimentation, mode de vie et de travail - à rapprocher des pathologies en expansion - cancers, diabètes, difficulté de reproduction, allergies, affections respiratoires, atteintes immunitaires.

Pour aller plus loin :

Le RES diffuse une plaquette d’information et de sensibilisation des consommateurs sur le Bipshénol A

Sur DDmagazine :

Bisphénol A : il faut protéger les bébés au plus vite

Le bisphénol A persisterait plus longtemps que prévu dans l'organisme

Santé : inquiétude sur certains récipients en plastique

Santé : projet d'interdiction du PFOA et du bisphénol A

Cap 21 demande une évaluation du bisphénol A

Encore une lampée de bisphénol A ?

Notre guide pratique "Les bouteilles en plastique sont-elles dangereuses "