L'Auvergne veut protéger son capital nature

mercredi 25 mars 2009 Écrit par  Yves Heuillard
La région Auvergne a tout compris : son environnement naturel est sa valeur la plus sûre. Reconnue comme l'une des régions de France les plus riches en terme de biodiversité, l'Auvergne souhaite marquer son engagement pour protéger son environnement naturel privilégié. Dans ce cadre, le Conseil régional va coordonner la mise en œuvre d'un Plan régional sur la biodiversité, qu'il a souhaité voir inscrit au contrat de projets Etat-Région 2007-2013. Il constituera un document de référence définissant un plan d'actions pour les dix prochaines années. Ce plan ne traitera pas uniquement des espèces remarquables, mais proposera des actions concrètes en faveur de la biodiversité "au quotidien" impliquant l'ensemble des Auvergnats (jardiniers du dimanche, consommateurs, randonneurs..). Il concernera l'ensemble du territoire régional (jusqu'à présent les politiques de préservation étaient limitées aux Parcs naturels et aux sites les plus sensibles.
 
Une grande phase d'études et de concertation vient d'être lancée. Menée conjointement par l'état et la Région, en partenariat avec les collectivités, associations, et scientifiques, elle devrait aboutir à l'automne par l'adoption d'un plan biodiversité.
 
C'est l'écrivain, philosophe, journaliste et naturaliste Yves Paccalet (ayant participé à de nombreuses expéditions avec l'équipe du commandant Cousteau, et, entre autres, auteur de l'ouvrage au titre volontairement provocateur L'Humanité disparaîtra, bon débarras !) qui est le parrain de l'opération.