Hongrie/boues toxiques : la catastrophe aurait pu être évitée

vendredi 08 octobre 2010 Écrit par  Yves Heuillard
Amorce de rupture (selon WWF) sur un réservoir de déchets toxiques à AjkaEn Hongrie, la catastrophe liée à la rupture d'un réservoir contenant des boues toxiques aurait pu être évitée. C'est ce que montre des photos aériennes diffusées par WWF. La digue d'un réservoir à ciel ouvert contenant des boues issues de la fabrication de l'aluminium avait cédé lundi dernier, inondant six villages, polluant les rivières et les terres alentours, et tuant 6 personnes. Les photos publiées par WWF montrent, dans le meilleur des cas, la négligence. [Photo Interspect via WWF]

Sur celles-ci on voit nettement la dégradation de la digue et des fuites de boues, trois mois avant la catastrophe. Ces photos ont été prises par la société Interspect mandatée pour prendre des photos des sites industriels potentiellement à risques.

réservoir de boues toxiques de Ajka en Hongrie 

WWF Hongrie, s'interroge sur l'état d'autres installations industrielles et demande que d'autres photos aériennes détaillées soient faites le long des berges du Danube. L'association s'inquiète en particulier de l'état d'un autre réservoir, celui de Almásfüzitő, construit dans une zone sismique sur les bords du fleuve 80 km en amont de Budapest. Sans autre précision, l'association indique que d'autres matériaux toxiques que ceux de l'industrie de l'aluminium ont été probablement déversés dans ce réservoir.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.