Publicité

Energie

New York, 100% d'énergies renouvelables en 2050, yes we can

New York par RomanK Photography

Un groupe de scientifiques américains a imaginé un scénario dans lequel New York pourrait éliminer tout recours aux énergies fossiles (et en particulier aux gaz de schiste) d'ici 2050.

Lire la suite

Ma Maison

poêle à bois

Musiques du monde

Au Népal des mères veulent changer le monde. Dix mille jeunes filles y sont achetées par an pour être vendues en Inde. Contre les trafiquants, la musique. Tous nos coups de coeur vidéo

Le DD en question...

Déchets nucléaires : quel rapport avec la chrétienté ?

galerie du laboratoire d'enfouissement des déchets nucléaires de Bure (meuse) 

Un groupe de travail composé de personnes aux convictions diverses, chrétienness ou non, s'est penché sur les aspects éthiques du projet d'enfouissement des déchets nucléaires à Bure, dans la Meuse.

Lire la suite

DEVELOPPEMENT DURABLE

Réchauffement climatique : on peut sauver la planète et mieux vivre

Quelle planète pour ces quatres enfants en 2050

De la réussite de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique, à Copenhague, dépend l’avenir de notre environnement, de nos économies et de nos sociétés. La problématique du réchauffement est une opportunité pour mieux vivre, de façon plus équitable.

Lire la suite

Dernières brèves

Écolo, oui si c'est marrant


On ne peut attendre de vrais changements en matière de comportements que si les propositions pour sauver la planète ne sont pas punitives ou restrictives, mais au contraire exaltantes, plaisantes, amusantes. La preuve...
Tous nos coups de coeur vidéo

Rentrée scolaire : des produits nocifs dans le cartable ?

Écrit par Yves Heuillard  Le 25 août 2011

salle de classe

Une campagne en faveur du cartable sain créé à l’initiative de l’ADEME Aquitaine, du Conseil Général des Jeunes de Gironde et de l’association Habitat Santé Environnement (HSEN), permet de répérer les produits les plus sains (ou les moins toxiques, comme on voudra) au moment de l'achat. Deux guides ont été publiés, l'un à destination des familles, l'autre à destination des acteurs publics. Ils sont disponibles sur le site moncartablesain.fr.

On avait rêvé que le cartable sain serait la suppression complète du cartable et l'adoption de la tablette graphique pour tous, avec à la clé le développement d'un nouveau secteur d'activité, et la conquète d'un marché mondial gigantesque dont nous aurions pu être leader, c'est raté. L'initiative pour un cartable sain n'en reste pas moins intéressante et, en attendant des superproductions de géographie ou d'histoire par des auteurs chinois ou américains sur des tablettes fabriquées à Taïwan, les guides en questions nous permettront au moins de ne pas trop intoxiquer nos chérubins. Et, tout n'étant pas perdu, de développer notre industrie des crayons en bois*.   

Des recherches menées sur la pollution de l’air dans les écoles montrent que la concentration des polluants est généralement plus importante dans les classes qu’à l’extérieur (source Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur). Notamment en cause les fournitures scolaires dont certaines contiennent des produits nocifs pour la santé : solvants, métaux lourds, conservateurs… 

L'élaboration de la campagne pour un cartable sain à l’initiative de l’ADEME Aquitaine, du Conseil Général des Jeunes de Gironde et de l’association Habitat Santé Environnement (HSEN),  fait suite à une étude menée entre mars et mai 2011. Elle a porté sur l’état des lieux des fournitures par établissement, l’état des lieux des achats par collectivité, le bilan des pratiques à échelle du département et l’élaboration des outils pratiques. À la suite de quoi ont été élaborés deux guides d’achat : un réservé aux familles, très simplifié et pédagogique, un autre dédié aux acheteurs publics (qui travaillent pour le compte des écoles et des structures jeunesse).

Suivre les écolabels

Evidemment l'acheteur lambda, même s'il est concerné par le sujet ne peut pas savoir si le stylo qu'il achète est bourré de phtalates ou si l'encre contient du cadmium ou du plomb. Le premier conseil pour un cartable sain est donc de se fier aux écolabels. Le guide détaille, par catégorie de produits, ce que garantissent les écolabels officiels (écolabel européen, NF environnement, Ange Bleu, Nordic Swan) et d’autres labels utiles : FSC et PEFC (gestion durable des forêts), Okotest (certifie l’absence de produits toxiques), Boucle de Moebius (précise le taux de matières recyclées utilisées). 

Adopter les bons réflexes

Au delà de choisir des cahiers et autres articles "écolabelisés" le guide pour un cartable sain invite à adopter quelques bons réfléxes comme :  acheter des crayons en bois non vernis et des stylos en matière recyclée et de préférence rechargeable  - ce dernier point est très important, assurez-vous de la disponibilité des recharges avant l'achat, ne jetez plus les stylos lorsqu'ils sont usés, et achetez-en un beau. La gomme sera en caoutchouc, non parfumée, non teintée et sans PVC. Choisir des feutres à l’eau, lavable, sans odeur ni parfum, sans paillette ni brillance. Préférer les correcteurs secs et rechargeables aux correcteurs liquides remplis de solvant. Choisissez des matières bois et métal pour tout matériel de bureau (règle, taille crayon…).

Du mobilier adapté

Le mobilier scolaire et les matériaux utilisés dans les classes ont un impact d'autant plus élévé sur la qualité de l'air que, pour des raisons budgétaires évidentes, les acheteurs sont souvent contraints d'aller au moins cher privilégiant les matières synthétiques. Les informations du site moncartablesain ont aussi le mérite de sensibiliser les acheteurs publics à ces questions et d'apporter des éléments de réponse. En particulier il est conseillé de consulter la plate-forme électronique d’échanges pour des achats responsables.

Photo d'ouverture CC par Liz(perspicacious.org)

Commentaires (0)Add Comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy

Dernière mise à jour : ( 25 août 2011 )
 
< Précédent   Suivant >
Les choix de la rédaction
Un puits de lumière, comment ça marche ?
3771 km avec un seul litre d'essence !
Votre triple vitrage en bois sur mesure
Une voiture électrique comme un avion !
5 litres au cent, 285 km/h, sans permis
Photovoltaïque en Île de France : rentable ?
un château d'eau transformé en cumulus
1500 suicides de fermiers indiens
Une maison passive en béton
Les eaux usées pour se chauffer, ça marche
E10 : un agrocarburant qui dérange
Une berline 100% électrique
Construction d'une maison en bois
Algues microscopiques, le nouvel or vert
Des tours de bureaux qui consomment zéro
Géothermie à 1800 m de profondeur à Paris
L'histoire de la voiture électrique
Les meilleurs vélos pliants
Ecran LCD basse conso, l'exemple de Sony
Le retour des dirigeables
Les restaurants à la sauce écolo
Des piscines purifiées par les plantes
Combien peut-on encore brûler de pétrole ?
Les plus belles maisons en bois
Vous êtes jardinier, sauvez la biodiversité
Une voiture électrique comme un scooter
Où sont les légumes de votre grand-mère ?