Les algues bien plus efficaces pour produire des biocarburants

mercredi 26 octobre 2011 Écrit par  rédaction

culture de microalgues synthétisant des biocarburantsLe centre de Cadarache (Bouches-du- Rhône) du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) vient d'inaugurer la plateforme de recherche HélioBiotec dont le but est d’étudier et d’optimiser les mécanismes biologiques de certains microorganismes capables de produire des molécules à forte teneur énergétique sous l'effet du soleil.  Cultivés en masse, ces organismes pourraient à l’avenir produire, à surfaces égales, dix à vingt fois plus de biodiesel que des cultures terrestres comme le colza ou le tournesol. [Photo CEA]

Grâce à la photosynthèse, certaines microalgues et cyanobactéries* peuvent dans des conditions spécifiques produire de l’hydrogène, des hydrocarbures ou des lipides. Les algues peuvent ainsi accumuler jusqu'à 50% de leur poids sec en lipides de réserve permettant aisni la production de biocarburants dits de 3e génération. Du fait de leur croissance rapide et de rendements surfaciques très élevés, ces organismes présentent un enjeu important en matière énergétique. Un document

Les recherches entreprises à Cadarache depuis une dizaine d’années visent à sélectionner les organismes les plus prometteurs, à étudier leur métabolisme et à optimiser les mécanismes biologiques pour accroître la part de la production d’énergie dans leur activité naturelle. La mise en place de la plate-forme HélioBiotec, depuis 2008, correspond à l’avancée progressive de ces recherches vers des productions à grande échelle.

La plate-forme HélioBiotec est hébergée par le Laboratoire de Bioénergétique et Biotechnologie des Bactéries et Microalgues (LB3M, unité mixte de recherche CEA-CNRS-Université d’Aix-Marseille). Elle réunit une trentaine de chercheurs autour d’équipements de pointe et est conçue pour faciliter les collaborations avec les partenaires académiques et les industriels.

La plate-forme a bénéficié de financements importants du Contrat de projet Etat-Région et du Fonds européen de développement régional.

En savoir plus sur le sujet, document du CEA.

* Une cyanobactérie est une bactérie capable de transformer l’énergie lumineuse en énergie chimique (photosynthèse) de la même manière que les plantes.