Publicité

Energie

Nucléaire et transition énergétique : c'est une question d'économie

centrale nucléaire de Cattenom

Un article du très sérieux "Bulletin of the Atomic Scientists" démonte, non sans humour et chiffres à l'appui, toute la réthorique pro-nucléaire française qui voudrait que la sortie du nucléaire mène le pays à la catastrophe.

Lire la suite

Ma Maison

poêle à bois

Musiques du monde

Au Népal des mères veulent changer le monde. Dix mille jeunes filles y sont achetées par an pour être vendues en Inde. Contre les trafiquants, la musique. Tous nos coups de coeur vidéo

Le DD en question...

La concentration de CO2 bientôt au-dessus de 400 ppm

Golfe du Mexique. Catastrophe de Deepwater Horizon

Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité la concentration de CO2 dans l'atmosphère devrait dépasser les 400 parties par million (ppm). Jamais la planète n'a connu une augmentation aussi rapide du gaz carbonique dans l'atmosphère.

Lire la suite

DEVELOPPEMENT DURABLE

Comprendre les limites de CO2 dans l'atmosphère

compteur de CO2 à New York

La concentration de CO2 dans l'atmosphère est au centre de tous les débats sur le changement climatique. Selon un consensus scientifique mondial nous devons limiter la concentration de CO2 dans l'atmosphère. Mais comment s'exprime-t-elle ? Quelle est la dose maximale ? Quand allons-nous l'atteindre ?

Lire la suite

Dernières brèves

Écolo, oui si c'est marrant


On ne peut attendre de vrais changements en matière de comportements que si les propositions pour sauver la planète ne sont pas punitives ou restrictives, mais au contraire exaltantes, plaisantes, amusantes. La preuve...
Tous nos coups de coeur vidéo

Huile de palme : la contre-offensive de Nutella

Écrit par rédaction  Le 16 novembre 2012

Après l'adoption par le Sénat d'un amendement qui vise à taxer plus fortement l'huile de palme, Ferrero contre-attaque pour défendre son produit phare Nutella, en lançant une grande campagne dans la presse. Pour les Amis de la Terre mobilisés depuis longtemps contre la production intensive de l'huile de palme, cette contre-offensive est irresponsable.

Culture de la palme en MalaisieDepuis 2006, les Amis de la Terre animent une campagne pour dénoncer les impacts écologiques et sociaux de l'huile de palme dans les pays du Sud. Pour l'association, déforestation, destruction de sols tourbeux, émission de grandes quantités de gaz à effet de serre, pollution des eaux ou encore expulsion des communautés de leurs terres constituent le cortège de conséquences associées à l'extension des grandes monocultures de palmiers à huile, non seulement en Asie du Sud-Est mais également en Colombie ou, encore de façon croissante, en Afrique.

 Dans sa campagne Ferrero fait état de l'utilisation d'une huile de palme certifiée « durable » selon les critères de la Table ronde pour l'huile de palme durable (RSPO, Roundtable for Sustainable Palm Oil), une certification qui selon les Amis de la Terre "n'offre que très peu de crédibilité". Ci-contre culture de palme en Malaisie, photo cc Marufish.

 Les Amis de la Terre ont publié en mai 2011 un rapport intitulé « Arnaque à l'huile de palme durable » expliquant en 10 points toutes les failles de cette certification contrôlée par les industriels comme le rappelle Sylvain Angerand, coordinateur des campagnes pour les Amis de la Terre : « S'il est important de s'interroger sur l'impact sanitaire de la consommation d'huile de palme pour les consommateurs français, nous interpellons aussi les entreprises sur les impacts pour la santé des travailleurs. En effet, dans les plantations de palmiers à huile certifiées « durables », il est toujours possible d'utiliser un pesticide neurotoxique, le paraquat, pourtant interdit en Europe et aux Etats-Unis. L'entreprise qui commercialise ce pesticide, Syngenta, est un membre très influent de la Table ronde sur l'huile de palme durable : lors de la dernière Assemblée générale de la RSPO en mars 2012, une motion demandant l'interdiction de l'usage de ce pesticide a ainsi été rejetée ».

Par ailleurs, et contrairement à ce qu'affirme Ferrero, les Amis de la Terre précisent que cette certification n'interdit pas toute forme de déforestation : "seules les forêts à haute valeur pour la conservation sont censées être protégées, et même cet engagement limité est régulièrement violé par les entreprises". 

 Il faut dire que Les Amis de la Terre, et de nombreuses ONG, documentent depuis plusieurs années les conséquences de la culture de l'huile de palme : le 7 novembre 2012, l'ONG Environmental Investigation Agency a ainsi dénoncé l'absence de réaction des responsables de cette certification alors qu'une entreprise membre était en train de raser une forêt primaire et de réprimer les communautés locales qui s'y opposent.

Enfin, les Amis de la Terre rappellent  que Ferrero s'oppose à mentionner explicitement sur les pots de Nutella la présence d'huile de palme et préfère une vague mention «huile végétale » : « Si Nutella est si fier de la présence d'huile de palme dans leur produit, pourquoi ne pas être au minimum transparent vis à vis des consommateurs ? » conclut Sylvain Angerand.

Les Amis de la Terre conseillent à  Ferrero de favoriser les huiles européennes et d'exiger que celles-ci soient d'abord utilisées dans les produits alimentaires plutôt que dans les voitures comme carburant diesel.

 

Commentaires (2)Add Comment
Véronique, vous êtes bien naïve
Par Greenmyst, 21 novembre, 2012
On n'imagine bien que les multinationales de l'agroalimentaires se soucient du bien être des plus pauvres ! En vérité sous couvert de développement économique, et d'une promesse de création de richesse qui profiterait à tous, c'est bien d'accaparement des terres, de la ressources en eau, de la destruction de l'environnement dont il s'agit avec l'explusion des petits paysans, vers les bidons villes de mégapoles, réservoirs de main d'oeuvre quasi gratuite, prête à mourir dans les nuages de pesticides. Tout ça pour faire des millions d'obèses et de malades ailleurs...
Huile de palme
Par Véronique, 21 novembre, 2012
Ce sont les pays producteurs, parmi les plus pauvres, qui vont trinquer : qui s'en soucie ?
http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0202378714046-la-malaisie-juge-irresponsable-le-projet-francais-de-taxation-de-l-huile-de-palme-509778.php

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy

Dernière mise à jour : ( 16 novembre 2012 )
 
< Précédent   Suivant >