Besançon, championne du développement durable

lundi 26 novembre 2012 Écrit par  Yves Heuillard
5 ans après l’obtention par Besançon du label Citergie « European Energy Award », la ville vient de recevoir le label « European Energy Award Gold», remis pour la première fois à une collectivité française. Seules 40 collectivités européennes détiennent ce label d'excellence, toutes autrichiennes, allemandes ou suisses. Besançon est la première ville française à l'obtenir. 

Le prix récompense pour 4 ans la qualité de la politique énergétique et climatique de la collectivité. Ce processus d'amélioration permettra, à l'horizon 2020  de réduire de 20% sa consommation d’énergie, de 20% ses émissions de gaz à effet de serre et de produire 20% de ses besoins énergétique par des énergies renouvelables. Et à l’horizon 2050 une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre.

Ce label a été expérimenté en France à partir de 2006 et porté par l’ADEME, qui en détient les droits pour la France. La commission nationale du label, composée d'experts délivre le label Citergie. Quant au niveau Gold, celui-ci est décerné par le Forum European Energy Award. Loin d'être un label auto-proclamé, six domaines dans lesquels la collectivité a la possibilité d'agir (mobilité, énergie, eaux, déchets)  sont strictement analysés et évalués par des experts.

Une bonne affaire, un cercle virtueux

Les travaux effectués sur les bâtiments et en éclairage public génèrent des certificats d'économies d’énergie que la Ville valorise. De 2006 à 2010, plus de 100 millions de kWh Cumac (CEE) ont été vendus par la Ville générant une recette de 360 000 €. La moitié de ces recettes est redistribuée aux directions qui sont à l'origine de ces CEE créant un cercle vertueux, l'autre moitié alimente le Fonds Plan climat créé en 2009.