Des cellules solaires 1000 fois plus puissantes à poids égal

mardi 02 juillet 2013 Écrit par  Yves Heuillard

deux couches de l'épaisseur d'un atome une cellule photovoltaïque ultramince

La plupart des travaux de recherches sur le solaire photovoltaïque portent sur l'augmentation du rendement des cellules ou sur la réduction des coûts de fabrication. Des chercheurs du MIT ont pris une autre direction qui consiste à produire la cellule solaire la plus légère possible [illustration Jeffrey Grossman and Marco Bernardi, MIT]

L'équipe du Professeur Jeffrey Grossman, du laboratoire d’ingénierie de l'énergie du MIT, travaille sur la modélisation de cellules photovoltaïques dont l'épaisseur n'est que de deux atomes. Le rendement de ces cellules – elles n'existent pas encore, même à l'état de prototype, mais sont réalisables - serait de 1 ou 2%. Mais ce résultat est atteint avec un matériau épais de 1 millionième de mm, des centaines de milliers de fois plus léger et plus fin que le papier, des centaines de milliers de fois plus fin que les cellules photovoltaïques courantes. En superposant plusieurs couches de ce matériau, il serait possible d'obtenir des rendements au moins équivalents aux autres technologies.

Avec une telle technologie les nouveaux panneaux solaires produiraient mille fois plus d'électricité par kilo que des panneaux classiques - avec des conséquences fabuleuses en terme de coûts, de facilité de transport et d'installation (50 à 75% du coût d'un système solaire). Sans compter que du fait de leur légèreté, les panneaux photovoltaïques pourraient s'installer à peu près partout, sur les ailes des avions par exemple. Du point de vue de l'impact sur l'environnement et plus généralement du cycle de vie des panneaux, la quantité minuscule de matériau nécessaire, serait aussi un atout formidable

On pourrait croire que de tels panneaux photovoltaïques seront fragiles. Pas du tout, le matériau utilisé est, selon les propos Jeffrey Grossman, « robuste, stable, résistant aux ultra-violets et à l'humidité ».

Le concept de telles cellules solaires est validé. Prochaine étape, la mise au point d'un prototype.

Source : MIT news.   

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.