Le prix Pinocchio "Mains sales, poches pleines" décerné à Auchan

mardi 19 novembre 2013 Écrit par  rédaction

Après le lancement du vote public le 15 octobre dernier, Les Amis de la Terre, en partenariat avec Peuples Solidaires - ActionAid France et le Centre de Recherche et d'Information pour le Développement (CRID) ont remis les Prix Pinocchio des entreprises les moins environnementalement ou socialement responsables. Cette année, un nombre impressionnant d'internautes se sont mobilisés pour désigner leurs lauréats parmi les entreprises nominées : plus de 41 000 votes au total, soit plus du double des années précédentes. Auchan recoit le prix « Mains sales, poches pleines »,  Veolia le prix « Une pour tous, tout pour moi » et Areva le prix  « Plus vert que vert ». [image Prix Pinocchio]

Dénonçant de nombreuses violations des droits des peuples et de l'environnement, les Prix Pinocchio ont su gagner en importance depuis leur création en 2008, et contribuer ainsi à faire pression sur les entreprises pour qu'elles changent leurs pratiques.

Pour Juliette Renaud, chargée de campagne sur la Responsabilité sociale et environnementale des entreprises aux Amis de la Terre, commente : « Cette année, les Prix Pinocchio interviennent au moment même où une proposition de loi sur le devoir de vigilance des multinationales est déposée à l'Assemblée Nationale. C'est un premier aboutissement du combat mené de longue date par la société civile, notamment Les Amis de la Terre, Peuples Solidaires et le CRID. Nous espérons vivement que les parlementaires et le gouvernement sauront maintenant résister aux pressions des lobbies et que cette loi sera votée et mise en œuvre rapidement, ouvrant enfin la voie à la reconnaissance de la responsabilité légale des maisons-mères des multinationales sur leurs filiales et sous-traitants»

Pour Fanny Gallois, responsable des campagnes à Peuples Solidaires-ActionAid France, « Ces Prix sont un moyen de faire entendre la voix de celles et ceux qui partout dans le monde souffrent des impacts négatifs des activités des multinationales et luttent pour le respect de leurs droits. Il est temps d’agir et de mettre fin à l’impunité dont bénéficient les multinationales qui refusent d’assumer leurs responsabilités vis-à-vis des populations ».

Cette année, les Prix Pinocchio étaient organisés en partenariat média avec Basta !, l'Observatoire des Multinationales et la Radio Monde Réel, qui ont publié des articles d'éclairage et des interviews sur chacun des nominés (6). 

En savoir plus sur le site des prix Pinocchio.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.