Un milliard d'euros subventionnent le transport aérien intérieur français (étude)

mercredi 17 juin 2015 Écrit par  rédaction

Dans une étude réalisée par le cabinet d'étude indépendant néerlandais CE Delft, le Réseau Action Climat révèle que la France, qui se veut exemplaire sur le front de la lutte contre les changements climatiques, continue de subventionner à hauteur de plus d'un milliard d'euros par an le transport aérien, et ce pour les vols intérieurs seulement. C'est justement là où des alternatives moins polluantes, comme le train, existent mais souffrent de la concurrence déloyale de l'avion.

Pour le Réseau Action Climat, la baisse actuelle du prix du baril de pétrole représente une opportunité unique de supprimer les avantages fiscaux dont profite le transport aérien. À commencer par l'exonération totale de taxe accordée au carburant des avions (le kérosène), sur le plan domestique. Dans l'étude réalisée par CE Delft, le Réseau Action Climat montre que la mise en œuvre progressive d'une taxation du kérosène et des émissions de CO2 dans le transport aérien aurait des effets positifs, tant du point de vue environnemental que de l'emploi.

À cet égard, Lorelei Limousin, responsable des politiques de transports au Réseau Action Climat, rappelle que « la construction de nouvelles infrastructures aéroportuaires comme l'aéroport Notre-Dame-Des-Landes qui occasionnerait un trafic aérien supplémentaire, est en totale contradiction avec les politiques de lutte contre le changement climatique. En abandonnant ce projet, la France ferait un pas vers l'exemplarité que nous sommes en droit d'attendre de la part de la Présidence de la COP21. »

Et de rappeller que le transport aérien mondial - responsable de 5% du réchauffement global causé par les activités humaines -, doit aussi réduire ses émissions de gaz à effet de serre et que les améliorations technologiques ne suffiront pas.

Lire l'étude "Tax exemptions and reductions for domestic commercial air passenger transport in France".

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.