Maison en bois très basse consommation

vendredi 10 décembre 2010 Écrit par  Yves Heuillard

Montage d'une maison en bois

à Pouilly-en-Auxois, en Côte d’Or, la Maison Carré 21 est un bon exemple d’habitat passif, sain et facile à vivre. Elle illustre la possibilté de construire passif dans une enveloppe budgétaire identique à celle d’une maison classique en maçonnerie.

S’appuyant sur le savoir-faire et l’expérience de Construction Millet Bois, la maison associe un ensemble de solutions complémentaires en structure, aménagements et équipements, spécifiquement adaptées aux maisons à ossature bois. Et ce avec un double objectif : maison ossature bois vue extérieuregarantir une efficacité énergétique remarquable, 14 KWh/m².an, soit le niveau de la future Réglementation Thermique RT 2020 ; répondre aux attentes du maître d’ouvrage en termes de choix de produits éco-responsables et d’aménagement des espaces pour profiter de la maison le plus longtemps possible, en prenant en compte, dès sa conception, une éventuelle perte d’autonomie.

Un vrai laboratoire

Des sondes permettront d’enregistrer pendant 5 ans les performances énergétiques réelles et la qualité de l’air intérieur (sytème testo Saveris d'acquistion de données par radio). Les analyses seront réalisées et comparées à celles d'autres réalisation par l'Ecole Nationale Supérieure des Technologies et Industries du Bois (ENSTIB) et le Centre de Ressources des industries du Bois (CRITT).

Pour contrôler l’évolution de l’isolation du mur en ouate de cellulose, une fenêtre en plexiglas de 1,20 m de large a été aménagée sur la hauteur d’étage pour suivre son comportement dans le temps.

Le terrain étant orienté selon un axe sud-ouest/nord-est, la maison est positionnée de façon à bénéficier au maximum de l’ensoleillement en tenant compte du masque important d'une colline voisine. Pour éviter tout déplacement de terre par des pelles mécaniques ou la construction de murs de soutènement, la maison s’est adaptée au terrain avec une passerelle de 1,50 m de large permettant un accès direct au rez-de-chaussée depuis la rue.

Le système constructif

La maison repose sur une dalle maçonnée. D’une épaisseur totale de 53,6 cm, elle est fortement isolée avec 2 épaisseurs de polyuréthane de 83 mm dont résulte un coefficient U de transmission thermique de 0,129 W/m².K. Des panneaux isolants thermique en verre cellulaire FoamGlass habillent la partie enterrée de l’ossature en rez-de-jardin.

En ce qui concerne l'ossature bois, le constructeur Construction Millet Bois a tissé un partenariat étroit avec la division construction de Finnforest France, un des leaders du secteur. Sauf mention contraire, les références à des éléments de construction en bois de cet article sont des produits Finnforest.

ossature bois en Kerto de FinnForest

Préfabriqués en atelier, les grands éléments de l’ossature bois - murs, planchers et toiture - font appel au produit d’ingénierie bois Kerto.

L’ossature des panneaux de murs, d’une hauteur d’étage de 3,05 m, est composée de poutres Finnjoist FJI 45 X 360 mm fixées sur un cadre en Kerto de 39 mm d’épaisseur (détails ici dans notre article). Ce caisson d’accueil garantit une parfaite absence de tassement de l’isolant qui est ici de la ouate de cellulose.

L’ensemble de la structure, murs et toiture, est habillé extérieurement de panneaux isolants de fibres de MDF (médium) Kronotec dp50 de 15 mm d’épaisseur de la société Kronopoly. Destinés à l'usage d’écran de sous-toiture ou d’écran pare-pluie des murs, ils protègent de la chaleur estivale tout en apportant le confort d’un complément d’isolation contre le froid. A l’intérieur, des panneaux Kronoply OSB/3 de 12 mm d’épaisseur sont cloués sur l’ossature et assurent le contreventement.

Ossature bois et isolation thermique vus de l'intérieur de la maison

Les planchers et la toiture sont en caissons Kerto-Ripa, récemment introduits sur le marché par Finnforest. Leur grande portée permet une totale liberté pour le cloisonnement de l’espace intérieur. Constitués de nervures fines et de panneaux, ces caissons en forme de “T” ouvert sur la face inférieure facilitent le passage des fluides et des gaines de ventilation dans le plénum et la fixation du plafond suspendu en plaques de plâtre Gyptone Activ’Air de Placo. Selon son farbricant ce type de plaque capterait les émissions de COV (composants organiques volatils) et les transformerait en composants inertes.

Trois mois de construction

Construction Millet Bois travaille sur l’industrialisation des structures bois pour réduire les temps d’intervention sur chantier. La totalité de l’enveloppe a été livrée par seulement six camions dont un camion grue d’une portée de 1 tonne en bout de flèche à 32 m.

Chaque niveau a été installé et assemblé en une seule journée par deux ouvriers et un grutier. La toiture, composée de huit caissons Kerto-Ripa en H (panneaux fermés avec isolant intégré) de 11,80 m de long et 2,00 m de large, a été posée en une demi-journée par trois hommes. Le chantier a débuté le 9 septembre pour une occupation prévue avant les fêtes de fin d'année.

Une galerie photos est disponible sur le site du constructeur.

Les menuiseries mixtes bois-alu Mixtherm Passiv des Menuiseries David sont intégrées en atelier dans les panneaux. Le coefficient Uw (vitrage + châssis) de 0,8 est obtenu par l’association de profilés en bois de 68 mm renforcés de mousse thermo-isolante de 30 mm, d’un profilé aluminium de 15 mm et d’un triple vitrage de 44 mm d’épaisseur avec intercalaire warm-edge de Saint-Gobain Glass.

Les cloisons et le doublage des murs de la Maison Carré 21 utilisent des nouvelles plaques de plâtre Placo Impact BA 13 de la société Placo. Sa haute densité et l’ajout de fibres de bois permet d’accrocher des charges lourdes à l’aide de fixations adaptées (écran plat, meubles..). Grâce à sa haute résistance mécanique, la plaque de plâtre Placo Impact BA 13 peut s’utiliser en contreventement et participe à la stabilité du mur.

Posée directement sur les caissons bois du plancher du rez-de-chaussée, la chape flottante se compose de 2 lits de plaques à bords francs Placosol, résistantes au poinçonnement.

Les équipements

La ventilation double flux est un modèle ComfoAir 350 de Zehnder Comfosystems. Son rendement théorique est de 96%. Elle est équipée d'un échangeur enthalpique : quand l’air est trop sec en hiver, l’humidité de l’air vicié est transférée à l'air entrant jusqu’à 65%. Le réseau aéraulique (côté habitat) comporte des amortisseurs de bruit (atténuation jusqu’à 29 dB). L’installation du réseau est de type «étoile» afin d’éviter les pertes de charge et les communications sonores d’une pièce à l’autre.

gaines de ventilation de VMC Double Flux

Les gaines de ventilation (Zehnder ComfoTube 90) sont souples et facilement emboîtables, en matériau PEHD de qualité alimentaire, paroi extérieure annelée, paroi intérieure lisse favorisant ainsi le nettoyage et assurant la durabilité du système (garantis sans COV). Des gaines de ventilation de forme oblongue et flexibles, d’une épaisseur de 51 mm, sont utilisées aux passages exigus, en faux-plafond (Zehnder ComfoTube Flat).

Etanchéité à l'air

Le premier test d’étanchéité à l’air réalisé par Fiabitat Concept, bureau d’études construction et ingénierie écologique, a livré de très bons résultats : 0,23 vol/h et Q4pa-surf de 0,06 m3/h/m². Cette valeur est 2,5 fois supérieure à l’objectif de perméabilité à l’air du label Maison Passive dont la valeur cible est 0,60 vol/h et 10 fois supérieure à la valeur cible du plus contraignant des labels français actuel - BBC-Effinergie !

La ventilation est pilotée par un boîtier électronique avec possibilité de 4 vitesses, programmateur hebdomadaire, indicateur d’encrassement des filtres/pannes/température intérieure, extérieure, raccordement à des sondes CO2 et hygrométriques.

Le local technique abrite la “Pro’Fil Box” : un châssis livré le jour du montage du rez-de-jardin qui regroupe la ventilation double flux, les réseaux électrique et hydraulique, le ballon d’eau chaude thermodynamique, la téléphonie, la TV et les sondes.

Montage du conduit de cheminée

La maison dispose d'un conduit de cheminée pour l'installation d'un poêle à bois de faibe puissance. il s'agit d'un kit Poujoulat constitué d'un conduit de fumisterie émaillée d’une plaque de distance de sécurité étanche (réf. PDSE) et d’une coquille isolante (réf. COQISOL) qui répondent aux exigences réglementaires. 

Fiche technique

Implantation : Pouilly-en-Auxois (21)
SHON : 214 m2 - SHAB : 187 m2
Coût travaux : 1 500 euros/m²
Niveaux : rez-de-jardin, rez-de-chaussée + combles aménagés

On notera enfin, l'installation d'une centrale d'aspiration dont l'objectif est d'optimiser la qualité de l'air intérieur par la suppression de l'usage d'un aspirateur classique. L'air aspiré est rejeté à l'extérieur. Il s'agit d'un modéle GA 300 NATURE de la Générale d'Aspiration.

10 Commentaires

  • Lien vers le commentaire mercredi 09 février 2011 Posté par Bertrand

    Bonjour,
    Article intéressant et instructif.
    J'ai aussi fait construire une maison bois avec CMB mais en Loire-Atlantique et par l'intermédiaire des Maisons Charles Bois. Je reconnais d'ailleurs les poseurs et le grutier !
    Ce projet va plus loin que le mien. Notamment dans l'intégration dès l'usine des menuiseries et de l'isolation. C'est l'avenir. Tout comme cette solution pro-fil-box que je ne connaissais pas.
    Au sujet de la hotte et de la VMC double flux, notre cuisiniste nous a recommandé d'intégrer l'évacuation de la hotte dans le système de VMC. Nous avons refusé car nous ne sommes pas convaincu du tout. De même pour l'aspiration centralisée. Cela me paraît un peu expérimental mais il faut bien des pionniers.
    Au sujet du polyuréthane, il faut être pragmatique, en cas d'incendie, les risques sont ailleurs que dans l'inflammation de la dalle. Il faut parfois faire des compromis. Par ailleurs et parce que c'est du vécu les gaines électriques et la VMC sont toujours en pur plastique même il me semble dans les maisons écolos. Tout simplement parce que l'alternative n'existe pas vraiment.

    mon blog :
    [url]http://histoiremaisonbois.over-blog.fr/[/url]

  • Lien vers le commentaire jeudi 27 janvier 2011 Posté par Lestreve

    Bonsoir,

    Construction "saine" isolée avec 2 épaisseurs de polyuréthane? Le Poly est dangereux en cas d'incendie car il dégage des isocyanates, du monoxyde de carbone et de l'acide cyanhydrique.

    Les substances ignifuges du polyuréthane peuvent également dégager des gaz toxiques pour le système nerveux de l'homme sous l'effet d'une forte chaleur.

    Certe le polyuréthane est l'un des isolants thermiques les plus performants mais il peut etre toxique et il est assez médiocre sur le plan phonique.


    Cdlt

    Lestreve

  • Lien vers le commentaire mardi 21 décembre 2010 Posté par Alain G

    Je suis en partie d'accord avec toi Jean Michel, je me suis bien évidemment posé la même question. La VMC que nous allons utiliser (je ne sais pas si je peux donner la marque ici mais il s'agit d'un constructeur allemand dont le nom est aussi un prénom) adapte automatiquement le volume d'air entrant et sortant pour équilibrer la pression, elle va donc compenser cette dépression due à  la centrale d'aspiration. L'idéal serait d'avoir la centrale à  l'intérieur du volume chauffé à  condition d'avoir des filtres de qualité.
    Pour ce qui est de la hotte alors là  par contre je partage entièrement ton point de vue, de plus on peut rajouter que pour une maison passive faire une hotte avec extraction vers l'extérieur n'est vraiment pas conseillé et créé un point faible non nécessaire. Il existe des hottes que l'on peut raccorder directement sur l'extraction de la VMC mais cela me ferait un peu peur au niveau de l'encrassement des conduits.

    Notre blog: http://maison.guillet.free.fr

    Alain

  • Lien vers le commentaire lundi 20 décembre 2010 Posté par yves

    Excellente remarque, bravo, ça tombe sous le sens, Jean-Michel. Je crois que nous nous connaissons, merci de contacter la rédaction
    [url]http://www.ddmagazine.com/Contactez-nous/vous-etes-bienvenus/[/url]

  • Lien vers le commentaire lundi 20 décembre 2010 Posté par Jean-Michel Joffre

    Malgré ses avantages, l'installation d'une aspiration centralisée est très discutable dans une maison passive. Au vu des chiffres, l'étanchéité à  l'air de cette maison est performante et la mise en route de l'aspiration va créé une dépression importante dans le logement. Un phénomène observable lors du test de la porte soufflante. Le frein-vapeur gonfle largement en dépression et ce sont les bandes adhésives, qui jointent l'enveloppe et qui subissent les fortes tractions répétées de l'aspiration. Avec le temps, je crains un vieillissement prématuré de l'étanchéité. On parle bien sûr d'une centrale aspirante située à  l'extérieur de l'enveloppe étanche, un cellier ou un garage non chauffé par exemple. La solution serait d'aspirer en ouvrant les fenêtres, mais quid du ménage en hiver ?

    De plus, comment réagira la ventilation double flux qui est calibrée pour évacuer et remplir des volumes d'air différents selon les pièces ?

    Même problématique avec une hotte de cuisine, aspirant vers l'extérieur.

    Je n'évoque pas les déperditions thermiques des conduits entre les espaces chauffés et non chauffés (ou l'extérieur)... qui ont certainement des solutions techniques.

  • Lien vers le commentaire mercredi 15 décembre 2010 Posté par Alain G

    C'est un peu le même commentaire que j'ai laissé hier mais qui n'a toujours pas été publié (aurai je fait une mauvaise manip lors de l'ajout?). Je disais donc dans ce message que nous étions à  mois de 1500 euros TTC par mò de SHON et à  environ 1700 euros TTC de SHAB pour notre projet en faisant des choix judicieux: fenêtres à  1 vantail voire fixes, toiture en bac acier, ... Pour ce prix il ne nous reste que les murs et les plafonds à  peindre avec des prestations que me semblent de qualité: isolation en laine et fibre de bois, triple vitrage, VMC de marque (je ne sais pas si on peut citer), la maitrise d'oeuvre, la certification passive, ...

    Alain

  • Lien vers le commentaire mercredi 15 décembre 2010 Posté par Cédric

    Même si le prix de cette maison dépasse certainement celui d'une construction traditionnelle équivalente, elle démontre la faisabilité technique d'une solution beaucoup plus performante.

    En faisant de nombreux compromis et probablement quelques choix plus "radicaux", nous sortons notre maison passive avec certification à  venir pour moins de 1250 €/m2 SHAB honoraires archi compris.

    C'est donc faisable.

    Plus d'infos sur notre blog : http://www.passive-eco.fr

  • Lien vers le commentaire mardi 14 décembre 2010 Posté par Marbaf

    Matériaux et montage de qualité, on reconnait la patte scandinave avec la bande d'isolant entre chaque élément.
    Par contre, titre racoleur, la maison est plus performante qu'une maison "classique", aucun doute là -dessus, mais certainement pas au même budget. A ce niveau de prestation, je pense que l'on est plutôt à  1800-1900€/mò clés en main (plus qu'à  poser les valises).
    Clair que c'est une maison exceptionnelle que trop peu de personne sont en mesure de s'offrir, moi le premier.

  • Lien vers le commentaire mardi 14 décembre 2010 Posté par Anonyme

    Nous sommes encore tres loins du prix des constructeurs de maison individuelle en méthode traditionnelle. Ces derniers sortes une maison "prix d'appel" à  1250 €/m2 de shab en TTC !!! C'est pas avec ce systeme constructif qu'on atteindra des couts équivalents. Seul solution renforcé l'offre du marché bois en supprimant l'ensemble des "mauvais" acteurs pour augmenter le nombre de vente et pouvoir réduire les couts ... sur 200 000 nouvelles maisons, seulement 10 000 sont en bois...
    Alain ta question est tres judicieux. Les vendeurs de maisons affichent tout est n'importe quoi sans forcement expliquer qu'elle prestation ca comprend... TTC ou HT ? frais d'étude comprise ou seulement construction ? Finition ou brut ? quel type de matériaux ? systemes de chauffage compris ? fondations ? ...
    Je compte me lancer dans l'aide à  la réalisation du projet d'une vie ! (Assistant Maitre d'Ouvrage) Car trop de particulier ne savent plus ou mettre les pieds...

  • Lien vers le commentaire samedi 11 décembre 2010 Posté par Alain G

    Le prix annoncé de 1500 euros/mò est il au mò SHON ou SHAB? Quels sont les postes qui ont été retenus pour entrer dans ce coût?

    Nous faisons nous même construire une maison passive certifiée et nous sommes dans la même ordre de grandeur pour le prix.

    Alain

    Notre blog: [url]http://maison.guillet.free.fr[/url]

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.