Le réchauffement climatique en vidéo par la Nasa

dimanche 29 janvier 2012 Écrit par  Yves Heuillard

Réchauffement climatique : évolutions des températures de 1880 à 2011

Où en est le réchauffement climatique ? Comment se classe 2011 parmi les années les plus chaudes ? Mieux qu'un long discours, la Nasa a publié une animation de la progression du réchauffement. Les prédictions pour les trois prochaines années sont à la hausse.

De 2000 à 2011, le 21ème siècle a connu neuf des dix années les plus chaudes, depuis que l'on sait mesurer les températures de façon fiable. 2011 n'est que la neuvième de ces années les plus chaudes. Plus précisément elle a été 0,51°C plus chaude que la moyenne des années comprises en 1950 et 1080. La dixième des années les plus chaudes, celle qui n 'appartient pas au 21ème siècle, est 1998. En vidéo ci-dessous une représentation accéléré du phénomène de réchauffement par la Nasa.

Selon Bill Hansen le directeur du Goddard Institute for Space Studies, "nous savons que la Terre absorbe plus d'énergie qu'elle n'en émet. Même avec l'effet de refrodissement d'un La Nina* fort et d'une activité solaire faible durant ces dix dernières années, nous continuons à voir une tendance à la hausse des températures".

La différence entre les températures moyennes de 2011 et celles de l'année la plus chaude est de 0,12°C. Les températures annuelles moyennes peuvent varier d'une année à l'autre, mais sur une ou plusieurs décennies, elle sont toujours à la hausse.

à l'origine de ce réchauffement rappelle la Nasa, la présence de concentration croissante de CO2 dans l'atmopshère. L'institution scientifique la plus célèbre du monde, rappelle que le CO2 absorbe le rayonnement infrarouge émis par la Terre et le relache dans l'atlosphère plutôt que de le laisser s'échapper dans l'espace. Le CO2 agit ainsi comme un piège à chaleur. La concentration de CO2 était de 280 ppm (partie par million) en 1880, 315 ppm en 1960 et 390 aujurd'hui.

Les mesures de la Nasa sont faites à partir de plus de 1000 stations météorologiques terrestres, des mesures de la température de la surface des océans faites par satellites, et des stations de recherches antarctiques.

Les résultats de la Nasa sont en phase avec les deux autres institutions scientifiques de référence pour ce qui est de la composition atmosphérique et du réchauffement, le Met Office Hadley Centre au Royaume-Uni et le National Climatic Data Center du National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) à Asheville en Caroline du Nord (Etats-Unis). 

Bien qu'il soit difficile de faire des prédictions en la matière, Bill Hansen s'attend à des records de témpératures dans les trois prochaines années parce que El Nino* réchauffera les eaux tropicales du Pacifique et que l'activité solaire est croissante. 

* Phénomène climatique ayant pour origine une anomalie thermique des eaux équatoriales de surface de l'est du Pacifique Sud. La Nina est caractérisée par une température anormalement basse des eaux tandis que El Nino se caractérise par une température anormalement élevée des eaux.

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire mercredi 01 février 2012 Posté par yves

    Vous vous trompez de porte. Nous ne sommes pas des écologistes, mais un support de presse qui a trait au développement durable. Nous rapportons des faits scientifiques issus des plus grands instituts de recherche du monde. Vous voudriez qu'on ne le fasse pas ?

    Si certains s'appuient sur la météo pour illustrer la réalité du réchauffement c'est leur affaire. Ceci étant dit, il est normal de s'interroger sur la possible manifestation du réchauffement climatique lors de phénomènes extrèmes (il y en a de plus en plus), en l'occurence les températures actuelles sont des normales de saison. Autre point le réchauffement climatique n'est pas uniforme, c'est une moyenne, il pourrait conduire à  des refroidissements dans certaines régions. Et puis on peut exprimer une opinion, sans insulter les gens. Ceci décribilise totalement votre point de vue dans lequel il y a une part de vérité.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.