Publicité

Habitat

La construction bois expliquée

Maison en panneau de bois massif MHM

Il existe plusieurs techniques de construction bois : ossature bois, poteaux-poutres, panneaux massifs et bois empilé, pour les principales. Elles peuvent coexister dans une même maison et sont souvent associées à la pierre, au béton et à l'acier. Petit guide à l'intention des candidats à la maison en bois. [Photo MHM] Lire la suite

DEVELOPPEMENT DURABLE

Manger bio, c'est bien. En être sûr c'est mieux

Femme mangeant des pâtesLe bio est d’abord une façon de manger sain en tournant le dos aux pesticides, antibiotiques et autres fongicides. Mais pouvons-nous vraiment être sûrs que le contenu de notre assiette est réellement bio ?

Lire la suite

Dernières brèves

Publicité

Du vert dans les étoiles

Écrit par : Alexandra Lianes dans designarchitecture le  

green-tower-WTC-Bahrain.jpg

Loin de faire l'unanimité, les gratte-ciel font pourtant leur retour. De Paris à New-York, en passant par Dubaï et Londres, les plus grandes mégalopoles s'équipent d'immeubles aux étages innombrables. Mais bien que la course à l'étage soit parfois le défi numéro un, de plus en plus de constructeurs se lancent dans un challenge écologique. Et pas des moindres quand on sait que ces tours sont habituellement très énergivores. Quelques exemples démontrent pourtant que le DD n'est pas incompatible avec ces constructions qui ne renoncent pas pour autant à leur excentricité. Tour(s) du monde. 

A Paris, le projet de la Tour Signal par l'architecte français Jean Nouvel a été nommé en mai dernier pour incarner dès la fin 2013 le renouveau du quartier d'affaires de la Défense. Jean-Louis Borloo, ministre de l'Ecologie et du Développement Durable, la présentait alors comme « un exemple concret de mise en oeuvre du Grenelle de l’Environnement ».
Cette tour de 301 mètres de haut sur 71 étages devrait consommer entre 70 et 80 kWh/m2. Pas si mal, quand on sait que les bâtiments les plus économes consomment 200 kWh/m2. La tour Signal sera équipée (entre autres) d’éoliennes, de panneaux solaires, d’un système de récupération d’eau de pluie et d’une façade dite en “double peau”. Cette technique consiste à habiller la façade du bâtiment (béton isotherme, verre, acier) d’une enveloppe servant d’isolant. Ce sont seulement quelques-uns choix écolos qui ont été faits sur cette tour dont le coût est estimé à 600 millions d'euros, soit un surcoût de 25 % pour atteindre ces performances.

Tour d'horizon des gratte-ciel DD

Mais loin devant la France, le proche orient, et plus particulièrement Dubaï est un concentré de folies et de délires architecturaux. C'est d'ailleurs à Dubai que la construction de la tour la plus haute du monde devrait voir le jour d'ici la fin 2008. Sa hauteur devrait avoisiner les 800 mètres de hauteur battant ainsi le record de la tour 101 Tapei à Taïwan de 508 mètres. Dubaï expose aussi des gratte-ciel DD. Et ce n'est pas la seule. Voyez par vous même sur notre montage photo des gratte-ciel les plus écolos au monde.

green-towers-tours-vertes-ok.jpg


1 - The light house tower, Dubai. Architecte : Atkins. Caractéristiques : bâtiment basse consommation de 420 mètres de haut ; équipé de 3 éoliennes multidirectionnelles, 4 000 panneaux photovoltaïques, et de matériaux durables. Respecte la norme de construction écologique Leed Platine(1), le niveau de construction le plus exigeant aux Etats-Unis. Sa consommation en énergie doit être réduire de 65 % et celle en eau de 35 % par rapport à une construction " traditionnelle ".  Livraison prévue en 2010. Photo : DR Atkins. 

2 - Waugh Thistleton Residential Tower, Londres. Architecte : Waugh Thistlelton. Caractéristiques : Cet immeuble de quatorze étages sera équipé de quatre éoliennes fournissant 40 000 kWh/an, soit plus de 15 % des besoins énergétiques ; toiture végétalisée ; récupération des eaux de pluie. Consommation d'énergie réduite de 45 % par rapport aux constructions habituelles. En cours de construction. Photo : DR Waugh Thiltelton.

3 -The Bahrain World Trade Center. Architecte: Atkins. Caractéristiques : le World Trade Center de Bahrain est équipé de trois éoliennes fournissant 1 100 MW d'électricité/an ; équipé de toutes les technologies de refroidissement propres ; optimisation de l'orientation des fenêtres et utilisation des courants d'air qui se forment au centre du gratte-ciel. Les magasins de la partie inférieurs de la Tour ont déjà ouvert au public. Les bureaux sont en cours de finition. Photo : DR Atkins.  

4 - The Pearl River Tower, Guangshou (Chine). Architecte : Skidmore, Owings & Merrill LLP. Caractéristiques : l'objectif est de créer une tour zéro énergie utilisant les dernières innovations technologiques. Ce bâtiment de 310 mètres, grâce à sa forme aérodynamique, récupère de l'électricité via deux turbines placées dans les creux de la tour produisant de l'énergie pour chauffer, ventiler et faire fonctionner le système de rafraichissement ; système de récupération des eaux de pluie, façades ventilées, panneaux solaires photovoltaïques et thermiques. Livraison prévue fin 2009. Photo : DR SOM Crystal CG. 

5 - The Burj al-Taqa Energy Tower, Dubai. Architecte : Gerber Architekten. Caractéristiques : 332 mètres de haut. Bâtiment à énergie positive : toute l'énergie consommée par le bâtiment est produite par une éolienne sur le toit, des panneux solaires, utilisation de l'eau de mer pour la climatisation. Construction sur le modèle des maisons traditionnelles à vent qui permet de capter le vent quel que soit sa direction et d'apporter de la fraîcheur et de l'air au bâtiment. Cette technique permet d'après le cabinet d'architecte de réduire de 40 % les besoins énergétiques, normalement utilisés par la climatisation, dans un pays où les températures peuvent atteindre 50 °C. Photo : DR Gaertner & Christ for Gerber. Architekten international GmbH. 

1 Leed, Leadership in Energy and Environmental Design, est le standard américain pour les éco-constructions. Il existe quatre niveau de construction Leed : certifié, argent, or et platine. Ce dernier niveau est le plus exigeant sur les critères d'efficacité énergétique, de consommation d'eau, d'efficacité du chauffage ou encore de matériaux durables. 

Pour aller plus loin

Leed, le label d'éco-constructruction américain sur Wikipedia et sur le site officiel.

La " Tour vivante ", projet de ferme verticale

Musée du gratte-ciel de New-York : le savoir-faire DD

D'autres Tours DD à explorer

340 on the Park, Chicago ;

The Hearst Tower, New York ; Voir la vidéo sur You Tube

Bank of America Tower, New York ;

Aussi sur DDmagazine

Un grand ensemble zéro énergie en Suisse

Des bureaux solaires à bilan énergétique positif

Construction durable + sens du collectif = valeur

Le bâtiment démontable d'Alberto Mozo  

Commentaires (0)Add Comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy