Les photographes peuvent-ils sauver la planète?

vendredi 18 juillet 2008 Écrit par  Romain Houette

pictet-sebastian-copeland

En attirant l’œil du photographe sur le changement climatique, le Prix Pictet veut encourager le débat public autour des enjeux mondiaux actuels. Lancé en avril par la banque suisse Pictet & Cie en association avec le Financial Times, ce nouveau prix est le premier qui récompense un photographe pour ses clichés représentant l’urgence du développement durable. Sous l'oeil de l'ancien secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan, invité comme président honoraire, le Prix demande cette année aux photographes d'aborder la problématique de l'eau, thème primordial des questions climatiques (montée des eaux océaniques, fonte des glaces, pollution) et des conditions de vie des hommes, particulièrement dans les pays pauvres.

pictet-karl-de-keyser

Pour établir les listes des nominés, une commission de 49 experts des arts visuels (directeurs de musée, critiques d'art, etc.) a sélectionné plus de 200 photographes professionnels provenant de 43 pays différents. A chacun d'entre eux, une série de photos cohérente de 10 clichés maximums était demandée. La plupart de ces photos avaient déjà été publiées dans différents médias. Le jury, composé de sept experts internationalement reconnus, a annoncé le 11 juillet dernier la liste des 18 finalistes. Dirigé par Francis Hodgson, directeur de la photographie de Sotheby’s, la célèbre société de vente aux enchères, le jury comprend également Régis Durand, directeur de Photo Paris, l’artiste américain Richard Misrach, le réalisateur iranien Abbas Kiarostami et des représentants des instances organisatrices. Ce n’est pas tant l’aspect technique qui est jugé, mais la contribution originale du photographe et l’éloquence du message contenu dans ses clichés. Le prix récompense donc en grande partie le pouvoir de communication des photos et leur capacité à sensibiliser le public sur nos problèmes climatiques.

pictet-edward-burtynsky

Le 30 octobre, le gagnant du Prix Pictet sera annoncé et recevra un chèque de 60 000 euros. Dans le même temps, un des finalistes se verra remettre un chèque de 25 000 euros pour réaliser un reportage photo sur le thème de l’eau à l’initiative de Pictet & Cie. Du 30 octobre au 8 novembre, le Palais de Tokyo, à Paris, accueillera les travaux des finalistes ainsi qu’une série de clichés sélectionnée par le jury et censée attirer l’attention du public sur les enjeux climatiques. Débutant en novembre à Dubaï, une exposition consacrée aux clichés des 18 finalistes fera ensuite le tour du monde. Au cours des prochaines années, les thèmes porteront sur les trois autres éléments - le feu, la terre et l'air - pour ensuite revenir éventuellement à l'eau. Le Prix Pictet 2009 débutera dès le mois de janvier prochain.

pictet-christian-cravo

Voir toutes les photos des 18 finalistes  

Voir les photos des trois artistes favoris de DDmagazine :

Edward Burtynsky
Sebastian Copeland
Carl De Keyzer

Liens utiles

ArtPlanète

Art Nature Project 21

Dorothy's galery à Paris

Art & ecology (en anglais)

greenmuseum.org (en anglais)

Autres articles à lire sur DDmagazine

Hommage à Igor Kostin : photographe de Tchernobyl

Le changement climatique pourrait altérer l'Irlande : voir les photos de l'île d'Emeraude