Découverte du siècle pour stocker l'énergie solaire

lundi 04 août 2008 Écrit par  Yves Heuillard

Daniel Nocrea dans son Lab du MIT Daniel Nocera ne mâche pas ses mots : "c'est le nirvana dont nous parlions depuis des année". Dans son laboratoire du MIT ( Massachusetts Institute of Technology) le Professeur Daniel Nocera et Matthew Kanan, un post-doctorant de son équipe, ont développé un procédé qui s'inspire de la photosynthèse des plantes pour convertir simplement l'eau en hydrogène et en oxygène.

Le problème avec l'énergie solaire résidait dans la difficulté à stocker l'électricité ou la chaleur produite. Tous les procédés connus, dont la simple électrolyse de l'eau pour produire de l'hydrogène, sont peu efficaces et chers. Avec cette découverte, et selon les propos même du chercheur, "nous disposons d'un moyen simple, bon marché, et très efficace de stocker l'énergie solaire". Et Nocera ajoute :"Maintenant nous pouvons sérieusement songer à stocker l'énergie solaire de façon illimitée, et ce prochainement" ajoute Nocera. Dans le monde, les réactions des scientifiques font état de découverte du siècle. (Photo ci-contre fournie par le MIT).

Les photos de l'appareillage de Nocera qui nous ont été transmises par le MIT montre d'ailleurs la simplicité du procédé. L'élément clé est une électrode d'oxyde d'étain et d'indium plongée dans une solution de cobalt et de phosphate de potassium. Sous l'effet du champ électrique, il se forme un film de cobalt et de phosphate sur l'électrode reliée au pôle négatif ( l'anode), qui agit comme catalyseur de la dissociation de l'oxygène de l'eau. Une autre électrode relié au pôle positif (cathode) et associée à un catalyseur comme le platine favorise la libération de l'hydrogène. Le système agit comme la réaction de photosynthèse des plantes (celle-ci sépare l'hydrogène de l'eau et le carbone du gaz carbonique). Il fonctionne à température ambiante et dans une eau de PH neutre, il est facile à réaliser. " C'est pour ça que je sais que ça va marcher" ajoute Nocera.

photovoltaique et pile à hydrogeneUne fois la séparation de l'hydrogène et de l'oxygène réalisée, les deux éléments peuvent se recombiner dans une pile à combustible pour fabriquer l'électricité nécessaire aux habitations et aux voitures, et ce avec un bilan carbone neutre.

Selon James Barber, une sommité dans le domaine de la photosynthèse, et professeur de biochimie à l'Imperial College de Londres, "il s'agit là d'une découverte majeure avec des implications énorme pour l'humanité". (James Barber n'as pas été impliqué dans les recherches de Nocera).

Dans Technology Review, la revue de MIT, Karsten Meyer professeur de chimie à l'université allemande Friedrich Alexander considère même qu'il s'agit là de l'une des plus grandes découvertes du siècle (il est vrai que le siècle n'a pas dix ans, ndlr).

Nocera envisage, dans une décennie, des maisons équipées de panneaux photovoltaïques, de son catalyseur, et d'une pile à hydrogène. L'énergie produite le jour est stockée sous forme d'hydrogène pour la nuit. Les illustrations ci-contre nous ont été aimablement fournies par le MIT.


Aller plus loin

Daniel Nocera explique le procédé (en vidéo)

L'article de MIT News

L'article dans la revu du MIT

La photosynthèse sur wikipedia

Egalement sur DDmagazine

Le grand plan solaire pour alimenter tous les Etats-Unis

Le soleil du sahara transporté en Europe

Quelle surface de panneaux solaires pour alimenter le monde ?

 

7 Commentaires

  • Lien vers le commentaire samedi 23 mars 2013 Posté par abdou

    merci , mais quelle est les technique de captation de l'énergie solaire ??

  • Lien vers le commentaire jeudi 02 septembre 2010 Posté par michel123

    il ne s'agit donc que d'une électrolyse aux électrodes un peu particulières .
    tant que des matèriaux rares et hors de prix comme le platine et l'indium seront présents dans les électrodes , je ne vois pas ce qu'il a de révolutionnaire ni de renouvelable par rapport à  une électrolyse classique qui a déjà  un rendement de 80% (80 % hydrogène et 20% de chaleur perdue )

  • Lien vers le commentaire lundi 23 mars 2009 Posté par ob

    c'est l'air comprimmé ! cf http://www.mdi.lu/autres.php ou http://www.mdi.lu/reservoirs.php
    Ce pauvre Mr Nègre se démène depuis presque dix ans et on ne peut pas dire qu'il soit aidé. Un effet du NIH (Not Invented Here) de ceux qui n'aiment pas la concurrence... et qui ont les moyens de la faire taire (ceux du CAC40).
    Bref, vas-y Guy !

  • Lien vers le commentaire mercredi 06 août 2008 Posté par Dédé Bisphénol

    Que des bonnes questions ! En fait c'est une électrolyse, sauf que la réaction est "catalysée" par le film de cobalt et de potassium. avec, selon les chercheurs une grande efficacité. L'électrolyse simple demande beaucoup d'electricité pour récupérer peu de gaz. il est vrai que Nocera ne donne pas tous les éléments pour comprendre, on peut facilement imaginer pourquoi étant donnés les enjeux commerciaux. Dans le film du MIT news ( voir le lien en fin d'article) on voit l'électrolyse se produire dans un verre. Ce qui est frappant c'est la finesse des bulles et l'intensité du dégagement.

    Quant à appliquer le système aux éoliennes, pourquoi pas, mais bien que Nocera ne dise rien à ce sujet, on a le sentiment que le système marche bien pour des petites installations et qu'on ne peut peut être pas simplement multiplier les caractéristiques physiques du catalyseur pour produire d'énormes quantité de gaz.. C'est une question que nous pouvons lui poser, mais s'il en était autrement, l'exemple pratique de l'utilisation de son invention serait industrielle et non pas domestique..
    Dédé.

  • Lien vers le commentaire mardi 05 août 2008 Posté par lionel gaulier

    Quelle est la différence entre se systéme et l'electrolyse?

  • Lien vers le commentaire mardi 05 août 2008 Posté par lionel gaulier

    Le probléme des énergie renouvellable est le stockage de l'électricité peut on envisager ce systéme pour les éoliennes?

  • Lien vers le commentaire mardi 05 août 2008 Posté par jo

    Des associations d'écolo qui ne servent à rien.
    Cela fait 3 ans que l'on pollue notre znieff, du fioul, des ordures, javel, poubelles etc. directement déversés dans les cours d'eau. Personne pas même la préfecture ne s'inquiète.
    J'ai contacté plein d'écolo même cap21 tous s'en foutent, les ornitho tournent la tête, alors que les oiseaux crèvent par la pollution. Les plantes protégées ‘Nivéoles', sont cramées sur place, les fossés ont dans le fond la pollution de 4 ans de j'menfoutisme.
    Merci M Borloo pour notre parc. Vous êtes vraiment formidable en matière d'écologie.
    Un parc d'attractions entièrement gratuit
    C'est en Normandie, c'est à Cabourg.
    http://anarchiland.ifrance.com/
    Sur cette page un lien vers d'autres pages et blog.
    Signé : Un mec écœuré par tant d'hypocrisie.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.